- Publicité -

Joanna et Didier Baniaux : La mélodie du bonheur

Joanna et Didier Baniaux gagnent leur vie à travers la musique. Elle est chanteuse à l’hôtel est lui est bassiste à l’hôtel et au sein d’Otentik Groove. Alors que Joanna vient de lancer son tout premier single, Good Vibes, nous avons rencontré le couple dans sa demeure à St Pierre où il nous dépeint la mélodie de son quotidien.

- Publicité -

Joanna et Didier Baniaux étaient fait pour être ensemble. Leur amour l’un envers l’autre n’a d’égal que leur amour pour la musique. “La musique résonne quand je fais le ménage, l’occasion de me chauffer la voix et de pratiquer”, dit Joanna. Et Didier de surenchérir, “dès que j’ouvre les yeux le matin, je n’ai en tête que ce que j’ai à faire de ma journée au niveau musical.” Le couple confie ainsi que  :“nou manz lamizik, nou respir la mizik, nou travay lamizik.”

“J’ai tout de suite été attiré par sa voix.”

Le couple gagne sa vie uniquement à travers sa passion commune. Le bassiste est membre d’Otentik Groove avec qui il a accompagné pas mal de stars locaux et joue aussi à l’hôtel, tout comme Joanna. C’est d’ailleurs dans le circuit hôtelier qu’ils se sont rencontrés il y a environ 20 ans. “C’était à l’hôtel Ambre. J’étais venu remplacer un musicien. J’ai tout de suite été attiré par sa voix.” C’est ainsi que, quand l’occasion se présente d’aller travailler en Chine et qu’une chanteuse était requise, Didier pense tout de suite à Joanna. “Mon frère, Linley, avait décroché un contrat d’une année en Chine. Il avait besoin d’une chanteuse et de musiciens. J’ai sollicité Joanna et elle a accepté.” C’est là-bas que les liens se sont resserrés entre eux. 19 ans après, les voilà toujours unis dans la vie comme sur la scène en compagnie de leurs deux filles.

Artistes de variété à l’hôtel, ils ont eu bien du mal à joindre les deux bouts ces deux dernières à cause de la covid-19. “On a rencontré pas mal de difficultés mais nous avons pu compter sur le soutien de la famille. Aujourd’hui encore, nous en avons. Nous jouions pratiquement tous les jours à l’hôtel alors que Joanna n’a plus que deux sessions par semaine et moi une seule. Les problèmes existeront toujours, mais comme dit Freddy Mercury dan sa chanson, The Show Must Go On. Nous sommes dans cet état d’esprit”, confie Didier. 

Conscious party.

Pour ce qui est de leurs goûts musicaux, le couple confie fondre facilement dans tous les styles de musique. “Pou nou tou lamizik se lamizik, tou la mizik serye pou zwe”, dit Didier. “To aprann kitsoz dan ninport ki lamizik”, ajoute Joanna. Par contre, s’il y a bien un groupe qui les font vibrer actuellement, c’est bien Compozers. “C’est un groupe afrobeat qui accompagne pas mal de stars comme Koffi ou Burna Boy. Ils ont un style groovy très développé et très progressif”, disent-ils.

Si chacun a sa propre formation dans leurs prestations à l’hôtel, ils se réunissent régulièrement dans des formations communes, Fighting et Irie Vibes. Dans Irie Vibes, ils se présentent à l’hôtel alors qu’au sein de Fighting, ils organisent chaque année le concert Conscious Party à Vacoas. “C’est un concert qui marche bien. C’est l’occasion de nous amuser et de faire découvrir de nouveaux talents.”

C’est d’ailleurs autour de cet évènement annuel que Joanna Baniaux a composé le morceau Good Vibes. “Je voulais raconter comment se déroule le concert, les bonnes vibrations qu’il nous procure. J’ai fait un brouillon que j’ai confié à Denis Fricot. Dès le lendemain, il m’a envoyé un texte extra-ordinaire que vous pouvez entendre sur Good Vibes”, confie Joanna. Un clip est actuellement en préparation. De même, la création d’un Home Studio est à l’agenda pour le couple “afin de pouvoir être plus indépendants.”

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour