- Publicité -

Zolitune, application musicale de streaming en ligne

«Une application révolutionnaire de l’industrie musicale mauricienne. » C’est ainsi que Jonathan Bécherel, cinéaste et producteur de musique, présente Zolitune. Cette nouvelle application musicale de streaming en ligne, 100% mauricienne, sera lancée dans quelques semaines. L’objectif étant de permettre aux artistes mauriciens d’être rémunérés pour leurs œuvres à leur juste valeur.

- Publicité -

En mars dernier, Jonathan Bécherel lançait NouTub, application de streaming où sont regroupés des contenus mauriciens (clips, films, concerts, documentaires, films d’animation, séries, etc.) Dans quelques semaines, le producteur mauricien dévoilera Zolitune, une plateforme de streaming musicale, à l’image de Spotify, qui accueillera les créations des artistes locaux de différents horizons, ségatiers, seggaeman, reggaeman, rappeur, chanteurs gospel, bhojpuri, chants dévotionnels, entre autres. Une manière de promouvoir la musique mauricienne et d’avoir à portée de main une plateforme de streaming dont le fonctionnement dessert les artistes locaux. Avec Zolitune, ces derniers seront en mesure d’être rémunérés sur une base mensuelle.

Puisque la musique ne se vend plus de nos jours, il devient de plus en plus difficile de rentabiliser un album. Nos artistes se voient obligés de partager leurs musiques en ligne gratuitement sur les réseaux sociaux et Youtube. Parallèlement, leurs singles et albums sont aussi présents sur des plateformes de téléchargement à l’instar de Deezer, Spotify, Itunes Store, entre autres. Compte tenu de la petite taille de la population mauricienne dans le monde, ce ne sont pas des plateformes rentables pour les artistes mauriciens. Par exemple, pour obtenir un dollar sur Spotify, vous devez obtenir 250 streams. Et pour gagner 1 000 $, vous devez obtenir 250 000 streams. “Les plateformes internationales sont avantageuses pour les artistes de renommée internationale qui sont écoutés par des millions de fans.”

Ainsi, Zolitune vient répondre à un besoin dans le secteur musical local en offrant une alternative aux artistes mauriciens. Comment ça marche ? “Pour pouvoir écouter de la musique locale, vous devrez payer un abonnement d’environ Rs.50 chaque mois, et vous pourrez écouter toutes les musiques disponibles sur la plateforme.” 60% des revenus iront aux artistes dont les œuvres sont sur la plateforme, et 40% iront à l’entreprise pour gérer les frais administratifs de la plateforme. De rajouter que les artistes seront payés mensuellement en fonction du pourcentage du nombre de kilo-bite (KB) téléchargés par les abonnés. Ainsi, avec seulement 1000 abonnés qui payent Rs 50 mensuellement, un artiste peut recevoir environ Rs 2400 en un mois avec seulement 10% de téléchargements via Zolitune.

Evoluant dans le secteur musical depuis 2000, Jonathan Bécherel a commencé sa carrière comme ingénieur son avant de produire des albums. Par la suite, il a également produit des longs métrages. “J’ai dû faire plusieurs métiers pour survivre dans ce milieu.” D’où la création des plateformes Zolitune et NouTub. Pour rappel, NouTub qui nécessite pour sa part un abonnement mensuel au cout de Rs 130 a été bien accueilli depuis son lancement, “avec 500 téléchargements déjà et de nouveaux abonnés chaque semaine.” De même, un de ses meilleurs atouts est d’être une application qui ne peut être piratée, car l’abonnement est verrouillé sur un seul appareil.

Cependant, pour que le projet Zolitune soit une réussite, Jonathan Bécherel est d’avis qu’il faut la collaboration de tous. Raison pour laquelle les artistes mauriciens seront encouragés à s’affranchir de la diffusion de leur musique sur des plateformes de streaming internationales pour adhérer entièrement à Zolitune. Par ailleurs, aucun frais ne sera appliqué pour que leurs chansons soient sur Zolitune. En ce qui concerne les fans des artistes, Jonathan Bécherel leur demande d’encourager et soutenir les artistes locaux à travers cette plateforme 100% mauricienne.

Dans un premier temps, Zolitune sera disponible sur Android Playstore et Huawei AppGallery et prochainement sur Apple App Store.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour