Photo d'illustration

Seuls les athlètes de haut niveau et quelques entraîneurs auront accès au stade

Les officiels techniques convoqués samedi à Réduit pour une demi journée de travail

Les athlètes de haut niveau de l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) ne reprendront les entraînements que demain, au stade Maryse Justin, à Réduit. Cela, en dépit des demandes faites au ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL) pour une reprise pendant le confinement comme autorisé pour d’autres athlètes de haut niveau. Ce sont donc ceux préparant les Championnats d’Afrique seniors en Algérie, (1er au 5 juin), les Jeux olympiques au Japon (23 juillet au 8 août) et les Championnats du monde juniors au Kenya (17 au 22 août) qui sont concernés.

Ce sera donc un groupe composé, au minimum, de neuf athlètes qui retrouvera la piste, après deux mois de confinement. Toutes les mesures sanitaires ont été prises, afin que cette rentrée se fasse dans les meilleures conditions possible. Le ministre Stephan Toussaint qui était présent, à Réduit, il y a un peu plus d’une semaine, pour rencontrer les handisportifs, n’a pas manqué de saluer le protocole mis en place par l’AMA, dans le cadre de la reprise.

Il nous revient ainsi que les athlètes présents, demain, travailleront en groupe de trois. Cela, sous la direction d’un poule d’entraîneurs composé, entre autres, du responsable de la commission technique national et de lancers, Joël Sévère, de George Vieillesse, de Giovani Lindor et d’Eric Milazar. Ils s’entraîneront ainsi en marge d’une première rencontre de préparation prévue le 15 de ce mois-ci avant celle du 22. La fédération envisageant ensuite la tenue de la première manche des MAA Series, toujours à Réduit.

Dans cette optique justement, l’AMA a déjà officialisé son calendrier pour les mois à venir et ce, suivant un remaniement rendu obligatoire après le confinement occasionné par la Covid-19. C’est ainsi que les premiers championnats nationaux se tiendront le 5 juin et concerneront les catégories U12 et U14. Ces championnats seront suivis de ceux du Pepsi Cola U18 (12 juin), du Vital seniors (18-19), du KFC U20 (25-26 juin) et finalement ceux des U16 (31 juillet et 1er août)

Comme indiqué un peu plus tôt, soit en début d’année, le coup d’envoi de la ligue de cross Vital sera donné en juillet et non pendant la période fin janvier-début février, comme c’était traditionnellement le cas. Sauf que la date identifiée du 10 juillet a été avancée d’une semaine, (17) et sera courue au MGI, à Moka. La cinquième et dernière manche et le championnat national se tenant le 21 août à Candos Wellness Park à Quatre Bornes.
À noter que l’AMA organisera une demi journée de travail, samedi prochain, au stade Maryse Justin, à l’intention de ses officiels techniques. Ceux présents auront ainsi l’occasion de se familiariser avec les nouveaux règlements approuvés récemment par la World Athletics. Ils seront réparties par groupe de spécialités et travailleront la théorie et la pratique également.

Par ailleurs, la fédération attend de recevoir des instructions du MAJSL concernant la réouverture des stades, tombant sous la responsabilité du Mauritius Sports Council. Cela, dans le cadre de la reprise des activités de ses centres d’entraînements régionaux et de ses diverses écoles d’athlétisme à travers l’île.