La piste synthétique est abîmée par endroits et nécessitera à nouveau des rénovations. -Photo : Bouck Pillay Vythilingum

La piste synthétique du stade Maryse Justin à Réduit, posée fin 2014, ne tient pas le coup ! Un constat navrant pour l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA), étant donné que ce stade est le centre névralgique de ses activités. Ce qui est encore plus inquiétant, c’est que les travaux de 2014 ont coûté la bagatelle de Rs 30M à l’État ! Le président de l’AMA, Vivian Gungaram, trouve même anormal que cette piste ait tenu cinq ans seulement, alors que la fédération avait soumis des spécificités techniques bien précises aux normes internationales.

La toîture des gradins à  »nue » en attendant d’être remplacée.
-Photo : Bouck Pillay Vythilingum

Rénové en 2014, la piste du stade Maryse Justin avait été, une première fois, abîmée à plusieurs endroits il y a quelque temps. Ce qui avait nécessité des « patching », affirme Vivian Gungaram. « Il y avait des trous et des travaux avaient été entrepris, afin de les combler. » Force est cependant de constater que la piste s’est, entre-temps, encore détériorée notamment sur les différents points de départs. « Par endroit, le revêtement s’est même décollé et l’eau s’y est introduite », explique le président de l’AMA. A ce titre, il ajoute qu’il n’est guère prudent pour les athlètes de s’entraîner sur une piste dans cet état.

Vivian Gungaram indique que le ministère de l’Autonomisation de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs (MAJSL) est au courant de la situation et que prochainement, la fédération fera une nouvelle requête pour des rénovations de la piste.« C’est la deuxième fois que la piste se dégrade en cinq ans et en tant que professionnel, je trouve que ce n’est pas normal. Nous avons pourtant changé de piste entre 1985 et 2014, sans pour autant avoir tous ces problèmes en si peu de temps », explique-t-il.

Mur et tôles remplacés

D’autre part, le stade Maryse Justin est actuellement à sujet à des rénovations. Les travaux ont commencé depuis le 8 juin et devrait prendre fin en octobre prochain. Ces travaux concernent la démolition du mur se trouvant en face de l’université de Maurice et sa reconstruction. Selon le président de l’AMA: « Ce mur commence à tomber en décrépitude. Il était donc important de le remplacer et ce, pour la sécurité de tout le monde.»

Les tôles des gradins ont aussi été enlevées pour être remplacées. « Les toilettes seront rénovées dans le cadre de ces rénovations qui comprennent aussi des travaux de peinture », fait-il ressortir. Vivian Gungaram a avancé que c’est le MAJSL qui assure les frais de ces travaux qui devaient débuter en mars dernier. Sauf que la pandémie de Covid-19 est venue changer les plans.

Le mur se trovant en face de l’Université de Maurice sera bientôt rebâtie.
-Photo : Bouck Pillay Vythilingum

Pour rappel, le stade Maryse Justin a été construit dans le cadre de l’organisation des deuxièmes Jeux des Iles de l’océan Indien organisés par Maurice en 1985. Après de deux rénovations de la piste synthétique, le stade s’est ensuite vu doté de système d’éclairage amélioré à la fin de 2018, permettant ainsi la tenue des compétitions en nocturne. 

Espérons tout simplement que les travaux qui sont nécessaires seront entrepris dans le plus bref délai, afin d’optimiser les conditions d’entraînements à Réduit. Espérons surtout que ces travaux seront faits de façon à ce que la piste tienne plus longtemps, cette fois. Car il n’est pas normal que l’État dépense autant d’argent pour le bien-être des athlètes pour ensuite se retrouver avec ce résultat en si peu de temps.