- Publicité -

CAN 2022: Le Gabon répond sur le terrain, et gâche la fête des Comores

Malgré les querelles de primes et l’absence pour Covid de ses deux leaders, le Gabon a battu les Comores (1-0), malheureuses pour leur tout premier match de Coupe d’Afrique (CAN), lundi à Yaoundé.

- Publicité -

Sans Pierre-Emerick Aubameyang, positif au Covid, ni Mario Lemina, les Panthères ont griffé les « Cœlacanthes » sur un but d’Aaron Boupendza (16e), et rejoignent les Aigles marocains, vainqueurs du Ghana (1-0) un peu plus tôt en tête du groupe C, le plus relevé de tournoi.

Pour leur grande première, les Comores se sont bien battues, mais ont semblé un peu tenaillées par l’enjeu, avec quelques bons échanges sur les côtés, mais du déchet.

Il leur a manqué un peu de précision, un peu de réussite aussi quand la frappe de Faiz Mattoir a ripé sur les gants de Jean-Noël Amonome, le pas très rassurant gardien des Panthères, remplaçant dans le club sud-africain d’Amazulu (72e).

Les Comoriens auraient voulu aussi que l’arbitre consulte lui-même la VAR pour un tacle de Sidney Obissa sur El Fardou dans la surface (59e).

Ils ont poussé pour décrocher un premier point, marquer un premier but, mais sans réussite.

La frappe de 35 m de Youssouf M’Changama qui a chassé les papillons de nuit du ciel de Yaoundé était symptomatique de leur impuissance (52e).

Pourtant les « Cœlacanthes » se sont créé la première occasion, une frappe de Ben El Fardou contrée (6e), mais le Gabon a frappé sur sa première vraie occasion.

Une belle passe de Louis Autchanga dans la profondeur a libéré Aaron Boupendza sur le côté, qui a piégé dans un angle fermé Ali Ahamada, pas assez vigilant sur son premier poteau (16e).

Le Gabon de Patrice Neveu a essayé de creuser l’écart en contre, mais à trouvé Ahamada, qui a par exemple repoussé des poings une frappe de Denis Bouanga (72e).

Pour décrocher un premier point, la vaillante équipe des Comores devra retenter sa chance contre le favori marocain, vendredi…

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour