- Publicité -

JIOI 2023 – Visite du CIJ à Antananarivo: Madagascar rassure à 18 mois de l’échéance

38 blocs d’appartements flambant neufs en construction, près de l’aéroport d’Ivato, en guise de Village des Jeux

- Publicité -

Les sports nautiques se dérouleront à Tamatave, soit à quelques 539 km, à l’est de la Grande l’île

Il n’aura suffi que deux jours aux Malgaches pour convaincre les membres du Conseil international des Jeux des Iles (CIJ), présents mardi et mercredi à Antananarivo, la capitale, de leurs bonnes intentions en marge de l’organisation des 11es Jeux des Iles de l’océan Indien (JIOI) prévus en août 2023. En effet, ceux qui avaient fait le déplacement ont été impressionnés par l’avancement des préparatifs, notamment pour ce qui est des infrastructures. À 18 mois des Jeux donc, Madagascar semble bien partie pour tenir ses engagements, comme cela avait été le cas en 1993, puis en 2007.

Les Maldives avaient pris la responsabilité, en août 2019, d’organiser les 11es JIOI, tout en affirmant leur volonté et capacité à construire des infrastructures, malgré une situation géographique très particulière. Les Maldives étant composé de 26 atolls en forme d’anneaux et de quelques 1200 îles étalées, sur une superficie estimée à 298 km, sur 21 372 km carré. Cependant, la Covid-19 a contraint cet archipel à se désister au profit de Madagascar, qui n’a pas tardé à faire part de ses intentions, aussitôt la décision communiquée en octobre 2020.

Au vu des retombées de la visite de deux jours à Tana, on dira que les organisateurs malgaches ont conquis leurs invités, notamment les Mauriciens, Seychellois, Comoriens et Maldiviens. Les Réunionnais et les Mahorais étant absents — ils ont suivi la réunion en ligne. « Notre plus grosse crainte était l’hébergement, mais nous sommes désormais rassurés après avoir découvert ce qui est en chantier », déclare Hedley Han, secrétaire général du Comité olympique mauricien (COM). En effet, 38 blocs d’appartements sont en construction à Ivato et serviront de Village des Jeux. 15 sont déjà terminés et comprennent chacun un rez-de-chaussée et quatre étages. « Sur ce que nous avons vu sur place, nous estimons une capacité d’accueil de 1500, voire même 1800 personnes », fait remarquer Hedley Han.

Ceux présents, dit-il, n’ont toutefois pas eu le privilège de visiter les appartements déjà prêts, en raison des mesures très strictes, liées au Covid-19. « Mêmes ceux qui y travaillent n’ont pas le droit de quitter le chantier ont précisé les organisateurs. Reste que nous sommes tous très satisfaits de l’avancement des travaux. Nous avions beaucoup d’appréhension au niveau de l’hébergement, surtout après les complaintes de 2007. Mais je peux dire que nos craintes sont désormais dissipées », fait-il comprendre.

Hormis les appartements qui serviront de Village des Jeux, Madagascar à la particularité et l’avantage surtout de posséder le complexe sportif de Mahamasina, regroupant plusieurs infrastructures sportives. On y retrouve d’ailleurs le mythique stade de football et l’antre des Baréas. C’est du reste au stade Mahamasina que se jouera, mais où se tiendra aussi les cérémonies d’ouverture et de clôture.

« Nous avons découvert un stade entièrement rénové et nous avons été très impressionnés. Selon une estimation, sa capacité est de 35 000 places, voire même un peu plus », souligne Hedley Han.

Les membres du CIJ ont visité la stade de rugby, également rénové, pour accueillir la compétition à 7 et à 15. Ce stade devrait, selon notre interlocuteur, accueillir facilement 7 000 à 8 000 spectateurs. En revanche, le stade d’athlétisme n’a pas encore été remis à neuf. « La piste doit être refaite, aussi bien que les gradins. Mais les Malgaches nous ont rassuré, en indiquant que cela ne prendra que trois, voire quatre mois. Donc, il n’y a aucun souci à se faire, selon eux », explique Hedley Han.

À noter que, contrairement à 2007, certaines disciplines bougeront très loin de la capitale. En effet, les sports nautiques que sont la natation, la voile et le surf, dont ce sera la toute première participation aux Jeux, seront disputés à Tamatave. Hedley Han a indiqué y avoir découvert une belle piscine olympique. Selon lui, « une présentation de Tamatave et de sa piscine a été effectuée par le biais de la diffusion d’une vidéo. Cela, en raison de la distance qui le sépare de Tana. De même, les participants en natation, en voile et en surf seront logés à Tamatave. »

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour