- Publicité -

Ligue des champions: balle de qualification pour Chelsea, Barcelone et Manchester United

Trois cadors ont l’occasion mardi de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, lors de la 5e journée: le tenant du titre Chelsea, ainsi que Manchester United et le FC Barcelone, qui ont changé récemment d’entraîneur.

Groupe E: le Barça en position de force

- Publicité -

Dynamo Kiev – Bayern Munich

Barcelone – Benfica

Le Bayern Munich (12 pts), déjà qualifié après avoir remporté ses quatre rencontres, est proche de s’assurer la première place. Un nouveau succès, ou un nul, sur le terrain du Dynamo Kiev (1 pt), lui garantira de terminer en tête.

Même en cas de mauvaise surprise en Ukraine, comme à Augsbourg vendredi en Bundesliga où ils ont perdu (2-1), les Bavarois obtiendront la pole position si le FC Barcelone (6 pts) ne bat pas le Benfica Lisbonne (4 pts).

Mais en Catalogne, perdre n’est plus une option: au bord du précipice après deux défaites lors des deux premières journées, le Barça a relevé la tête au point d’aborder en position de force la fin de la phase de groupes.

Les coéquipiers de Memphis Depay verront les huitièmes s’ils s’imposent pour la troisième fois de suite, un dénouement rêvé par le nouvel entraîneur Xavi, intronisé début novembre, qui a débuté samedi par une victoire contre l’Espanyol (1-0).

Groupe F: Manchester United veut sortir de la crise

Villarreal – Manchester United

Young Boys de Berne – Atalanta

A l’image du FC Barcelone, Manchester United (7 pts) connaît un début de saison difficile, qui a conduit dimanche au limogeage de l’entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, au lendemain d’une humiliation à Watford (4-1).

L’ancien milieu des « Red Devils » Michael Carrick, jusque là adjoint du Norvégien, assure l’intérim, avec la mission cruciale de qualifier l’ambitieux club anglais pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

L’équipe de Cristiano Ronaldo, auteur de cinq buts dans la compétition cette saison, aura son billet en poche si elle ne s’incline pas sur le terrain de Villarreal (7 pts).

Du côté des Espagnols, ce serait un exploit d’aller plus loin: le « Sous-marin jaune », vainqueur la saison passée de la Ligue Europa, n’a plus disputé de phase finale de C1 depuis 2009. Un succès face aux « Red Devils » pourrait faire le bonheur des hommes d’Unai Emery.

Mais dans le même temps, l’Atalanta (5 pts) ne devra pas s’imposer à Berne (3 pts) pour que la qualification soit acquise.

Groupe G: Séville sous pression

Séville – Wolfsburg

Lille – RB Salzbourg

Favori du groupe au moment du tirage au sort, Séville (3 pts) n’a toujours pas remporté le moindre match dans la compétition. La défaite contre Lille (2-1) a même placé les Andalous à la dernière place, à deux journées de la fin.

Se qualifier, « ce n’est pas impossible, mais ce sera compliqué », a assuré l’entraîneur Julen Lopetegui, dont l’équipe a souffert samedi en Liga contre Alavés (2-2).

Contre Wolfsburg (5 pts), il s’agit du match de la dernière chance pour les coéquipiers d’Ivan Rakitic, face à une équipe qui les huitièmes en ligne de mire.

Comme les Allemands, le RB Salzbourg (7 pts) et Lille (5 pts) sont proches du but, les Autrichiens ayant même l’occasion d’obtenir leur billet en cas de victoire dans le Nord de la France.

Groupe H: Chelsea vise le coup double

Malmö – Zénit Saint-Pétersbourg

Chelsea – Juventus

Tenant du titre et leader du Championnat d’Angleterre, Chelsea (9 pts) a réussi son début de saison, mais il n’a pas encore validé son billet pour les huitièmes, la faute à sa défaite sur le terrain de la Juventus (1-0) fin septembre.

Face aux Turinois, il s’agit de faire coup double pour les « Blues »: gagner pour se qualifier et prendre la première place, actuellement occupée par des Italiens au parcours sans faute (12 pts).

Un résultat nul permettrait aux hommes de Thomas Tuchel de voir la suite, mais ferait aussi les affaires de ceux de Massimiliano Allegri, qui seraient alors assurés de terminer en tête.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour