- Publicité -

Para-athlétisme – Sanlam Marathon : Noemi Alphonse invitée à Cape Town le 16 octobre

Cédric Ravet également sur la ligne de départ de cette course où le vainqueur obtiendra un cash prize de 50 000 rands, contre 25 000 et 12 500 aux deuxième et troisième respectivement

- Publicité -

La participation au marathon de New York du 6 novembre toujours pas confirmée, alors que celles de Londres et de Boston 2023 sont très bien engagées

Après le Grandma Marathon de Duluth de Minnesota (États-Unis) en juin dernier, la handisportive en fauteuil, Noemi Alphonse, participera au Sanlam Cape Town Marathon le mois prochain. En effet, elle a été invitée à ce 42 km de haut niveau qui se tiendra le 16 octobre dans les rues de cette ville sud-africaine. Un cash prize de 50 000 rands (environ Rs 125 000) ira au vainqueur, alors que le deuxième et le troisième se verront offrir 25 000 et 12 500 rands respectivement. Cédric Ravet sera aussi de la partie et les deux handisportifs seront accompagnés de l’entraîneur Jean-Marie Bhugeerathee. Ils seront tous prises en charge par les organisateurs. En revanche, la participation de Noemi Alphonse au marathon de New-York (États-Unis), prévu le 6 novembre, n’est toujours pas confirmée, précise-t-elle.

C’est en juin dernier que tout a démarré à Minnesota après ce chrono exceptionnel réalisé sous les 2 heures (1h35”14). La Mauricienne avait, qui plus est, terminé à la troisième place derrière les stars mondiaux que sont les Américaines Jenna Fesemyer (1h33”50) et Susannah Scaroni (1h27”31), championne paralympique du 5000m à Tokyo.

« Contrairement à la course de juin dernier, j’ai été cette fois invitée. Ce qui était notre objectif et une très bonne chose pour la suite de ma carrière. Grâce à ce chrono d’ailleurs, je suis reconnue sur le marathon mondial. Avoir, qui plus est, l’opportunité d’être présente sur ce circuit ne peut qu’être bénéfique dans le cadre de ma préparation en vue des Jeux paralympiques de 2024 à Paris », déclare Noemi Alphonse.

C’est donc le 13 octobre que Noemi s’envolera pour Cape Town dans le but de rouler, une fois encore, sous les 2 heures. Selon elle, cet objectif est réalisable même si le parcours sera plus compliqué que celui de Minnesota. « J’ai eu l’occasion de voir le parcours sur internet et hier (jeudi), les organisateurs l’ont officiellement posté sur un réseau social. Ce que je peux dire, c’est qu’il y a beaucoup plus de montées et de tournants abruptes. C’est certain que cela complique la tâche notamment au niveau du chrono », fait-elle remarquer.

Pour Noemi Alphonse, la préparation se poursuit avec le même sérieux même si son entraîneur se trouve actuellement au Grand Prix de Marrakech au Maroc. « Jean-Marie m’a donné des consignes de préparation. Donc, je m’entraîne actuellement sur roller à la maison. L’objectif étant de rouler pendant 45 minutes à une heure tout en le faisant à un rythme régulier. Je me sens physiquement bien et je demeure confiante de pouvoir bien faire lors de ce deuxième marathon de l’année », souligne-t-elle.

À noter que Noemi Alphonse aura l’occasion de se tester sur route lors des 100 km prévus le 25 septembre. Le départ sera donné dans le sud à Blue Bay et l’arrivée jugée à Mont Choisy dans le nord-ouest de l’île. Elle sera, pour l’occasion, engagée sur un 20 km. « Ce sera effectivement l’occasion de prendre des repères avant d’aller à Cape Town », fait-elle ressortir.

Par ailleurs, la handisportive a indiqué que sa participation au marathon du 6 novembre à New York n’est toujours pas confirmée. « L’inscription a déjà été faite et il ne reste plus qu’à confirmer. Il y a toujours des fonds à trouver pour mon billet d’avion et celui de Jean-Marie. En revanche, je dirai que ma participation aux marathons de Londres (Angleterre) et de Boston (États-Unis), l’année prochaine, sont beaucoup mieux engagés. Là au moins, on sera totalement pris en charge », conclut-elle.

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour