Source photo : internet

Les Red Devils n’ont plus perdu en championnat depuis la 20e journée, à Old Trafford,face à la lanterne rouge, Sheffield Utd (1-2)

Les supporters de Manchester United et de Liverpool sont gâtés ce soir, avec le très attendu « Derby of England » opposant les deux clubs les plus titrés de la Premier League. Ce match a toujours un attrait particulier et l’enjeu est de taille, notamment pour Liverpool, qui n’a plus droit à l’erreur, dans cette ligne droite finale. Les protégés de Jurgen Klopp accusent d’ailleurs 13 points de retard sur leur adversaire du jour, solidement installé à la deuxième place du championnat derrière le voisin ennemi mancunien. Les Reds sont dans l’obligation de prendre les trois points pour espérer se qualifier pour la prochaine édition de La Ligue des Champions.

Rien ne va plus pour le champion sortant, à bout de souffle. Liverpool reste sur deux nuls consécutifs en Premier League face à Leeds et Newcastle (1-1), avec notamment une attaque très grippée. Mohamed Salah, toujours en lice pour le titre de meilleur buteur et de ses partenaires, Mané et Firmino sont bien loin de leur niveau. Sans compter une défense très fébrile, qui a déjà encaissé 39 buts jusqu’ici avec neuf défaites au compteur. Du côté de Manchester United, autant dire que c’est tout le contraire, la bande à Ole Gunnar Solskjaer, étant actuellement en excellente forme.

D’ailleurs, les Diables Rouges n’ont plus perdu un match de championnat depuis la 20e journée à domicile, face à la lanterne rouge, Sheffield United (1-2). C’est dire du parcours des Mancuniens qui ont terrassé l’AS Rome en demi-finale aller, de la Ligue Europa jeudi, sur le score sans appel de 6 buts à 2. Les Bruno Fernandes, Edinson Cavani et autres Paul Pogba ont déjà un pied et quatre orteils en finale de cette coupe européenne. Manchester United est la deuxième meilleure attaque du championnat, derrière le voisin Citizen avec 64 buts inscrits, en 33 sorties. C’est dire de la progression de ce club sous la houlette du technicien Norvégien.

On se souvient que lors du match aller, à l’occasion de la 19e journée à Anfield, les deux équipes s’étaient séparées sur un nul vierge. Attendu au tournant, après une période des fêtes, les hommes de Jürgen Klopp n’avait pas totalement rassuré. Malgré une bonne entame de match, jamais les Reds n’ont su forcer le verrou mancunien, bien organisé dans le 4-4-2, concocté par Ole-Gunnar Solskjær. Courageux mais pas téméraire, le Norvégien s’était appliqué avant tout à faire déjouer son adversaire, en demandant notamment à Pogba aligné à droite, de couper la relation Robertson-Wijnaldum. Mais cela n’a pas empêché Liverpool de se montrer dominant en première période, acculant les Mancuniens aux abords de leur surface. La seconde période était pour les Mancuniens, les Reds pouvant dire un grand merci à leur gardien brésilien, Alisson, ayant privé Fernandes, puis Pogba du hold-up parfait.

Toutefois, lors du 4e tour de la FA Cup (Coupe d’Angleterre), Manchester United avait dominé Liverpool, à Old Trafford sur le score de 3 buts à 2. En effet, une semaine après le nul vierge, Manchester United et Liverpool ont livré un duel prolifique et renversant, à Old Trafford cette fois. Et MU en est sorti gagnant (3-2).
Mohamed Salah avait ouvert le score, avant que Mason Greenwood ne remette les pendules à l’heure. Marcus Rashford a donné l’avantage à son équipe avant ce même Salah n’égalise. C’est finalement l’homme à tout faire des Red Devils, Bruno Fernandes, qui a donné la victoire aux siens, en se distinguant sur un sublime coup franc. Dans les autres matches au programme, Newcastle recevra la visite d’Arsenal à St James Park, alors que Tottenham tentera de faire soigner ses statistiques contre la lanterne rouge, Sheffield United. Gareth Bale, Son Heung-Min et surtout Harry Kane, devrait assurer le spectacle. Ce dernier lutte d’ailleurs avec Mohamed Salah pour le titre de meilleur buteur de la Premier League.