- Publicité -

12e au championnat du monde de Hyrox : Yann et Yasmine Chambert se confient

Le monde de la compétition de fitness ne cesse de s’étoffer. Le Hyrox fait partie de ces disciplines qui ont émergé au cours de ces cinq dernières années, même si elle demeure très peu connue des Mauriciens, à l’exception de Yann et Yasmine Chambert qui se sont classés 12e sur 28 participants aux championnats du monde qui se sont déroulés en mai dernier à Las Vegas.

- Publicité -

D’origine française, le couple, qui s’est distingué dans la catégorie duo mixte, entend, d’une part, améliorer sa performance lors de la prochaine édition et, d’autre part, promouvoir pleinement ce sport à Maurice

Pour certains, l’effort intense se veut loisir, et la souffrance physique, poussée à l’extrême, un accomplissement. Yann et Yasmine Chambert font partie de cette caste. Disposant d’un brevet d’État de préparation physique de Judo /Ju-jitsu /Self-defense et de natation avec une spécialité sur le sauvetage aquatique, Yann Chambert, en compagnie de son épouse, pose ses valises à Maurice en 2017 pour poursuivre son activité indépendante dans le coaching particulier : « Je me suis orienté dans ma jeunesse vers les arts martiaux. Après quelques années, je me suis perfectionné pour devenir ceinture noire en Judo-Jujitsu.

« Nous nous sommes surpassés comme jamais avant ces mondiaux »

En sus de mes brevets, je suis coureur Elite en OCR (obstacle course racing) avec notamment un titre européen en 2016. Mon épouse est également une adapte de course à pied. J’ai voulu donner une nouvelle orientation à ma carrière en débarquant à Maurice. »

Et histoire de faire d’une pierre de deux coups, Yann et Yasmine Chambert ont en tête de se lancer dans une nouvelle discipline, le Hyrox, découvert sur internet avant de s’installer à Maurice.

« Créé par Christian Toetzke, un ancien triathlète, le concept de ce sport est né à Hambourg en Allemagne en 2017. Événement indoor, la compétition commence par une course de 1 km, suivie d’un mouvement fonctionnel. Se répétant, le tout se fait à 8 reprises. C’est donc 8 km de course entrecoupés par des mouvements de type burpees broad jump, wall ball, sled pull ou encore farmer carry. Autant de mouvements bien connus du monde du fitness fonctionnel et du CrossFit.

La différence notable se fait sur le volume de cardio important et la durée des épreuves, qui peuvent dépasser 60 minutes. Le format se veut ouvert à tous. L’événement est composé des catégories normal, pro et en duo unisexe/mixte », souligne Yann Chambert.

Tout est une question de complémentarité

Compte tenu de l’exigence physique et technique particulières que requiert cette discipline, Yann et Yasmine Chambert s’entraînent  d’arrache-pied avec la ferme intention de concourir, en duo mixte, à des compétitions internationales.

« Cette catégorie demeure une épreuve qui  impacte lourdement la vitesse de course. Elle couple la course d’obstacles à la puissance pure où l’endurance bénéficie à la force, et vice-versa. Tout est une question de complémentarité, de tactique et de complicité, mais l’avantage est qu’on est autorisé à partager les épreuves comme bon nous semble », souligne Yasmine Chambert.

Pour ce faire, le couple participe fréquemment à des Rando Trail & Nature (RTN), tout en peaufinant sa technique à l’Ennoia Sports & Fitness Club, sis à Grand-Baie.

Après presque deux ans d’apprentissage, le couple progresse à la vitesse grand V au point de vouloir s’inscrire, en mars 2020, à une compétition internationale à Madrid, manche qualificative pour les championnats du monde, mais c’était sans compter l’émergence de la pandémie de Covid-19 qui contrarie leur plan. « Manque de bol, alors qu’on était motivé à bloc, la pandémie est venue jouer au trouble-fête », confie Yasmine. Mais ce n’était que partie remise. Le couple continue à s’entrainer et, parallèlement, après de longues démarches administratives, obtient, en octobre 2021, le passeport mauricien qui lui ouvre la perspective de représenter l’île aux compétitions internationales.

« Notre établissement à Maurice s’est passé de la meilleure des façons au point où nous nous sommes imprégnés de patriotisme », souligne Yann.

« Enfin un pays africain ! »

Comme un bonheur ne vient jamais seul, le couple Chambert apprend que la manche qualificative de Madrid a été reprogrammée en décembre 2021. « On remercie le ministère des Sports qui nous a donné son feu vert pour qu’on représente Maurice à cette édition. Il était alors clair qu’on ne devait pas partir à Madrid pour faire de la figuration », soutient Yann. Bien leur en a pris puisque cette compétition leur permet de se qualifier pour la dernière manche qualificative en avril 2022 à Los Angeles, susceptible de leur ouvrir la porte des mondiaux de Hyrox qui doivent se tenir, un mois plus tard, à Las Vegas. Ils obtiennent leur ticket pour cette grande compétition avec à la clé une place sur le podium.
Les mondiaux se déroulent sous les meilleurs auspices pour Yann et Yasmine Chambert qui récoltent le fruit de leur dur labeur : « Nous nous sommes surpassés comme jamais avant. C’est dans notre ADN. Cette 12e place sur 28 participants nous réconforte dans notre démarche et n’a fait que renforcer notre duo dans la perspective d’autres projets. Nous sommes fiers d’avoir brandi le quadricolore pour la première fois. » Ils sont d’autant plus fiers d’avoir réalisé une telle performance qu’ils étaient les seuls représentants d’Afrique qualifiés à ces championnats. « Les organisateurs et nos adversaires, qui font partie du gratin mondial depuis cinq ans, ont été ravis, d’une part, d’accueillir enfin un pays africain à une édition d’une telle envergure et, d’autre part, que nous ayions battu 16 couples qui étaient favoris au graal. »

What next ? «  Nous sommes déterminés à promouvoir ce type de compétition auprès des Mauriciens pour participer aux prochains championnats du monde avec une plus grosse équipe. Nous sommes également en pourparlers pour échafauder l’organisation d’une manche qualificative, dans un proche avenir, à Maurice. J’ai créé une page Instagram et Facebook Hyrox Mauritius pour essayer de rassembler les personnes qui voudraient tenter l’aventure. Je précise que cette action est totalement bénévole. On compte sur vous », conclut Yann Chambert

Les épreuves de Hyrox dans l’ordre :
1 km de course à pied, puis
1,000 m à effectuer au SKierg = simulateur de ski de fond (épreuve cardio)
1km de course à pied, puis
Push Sled : pousser un charriot de 155kg (épreuve force jambes)
1km de course à pied, puis
Pull Sled : tirer un chariot de 105 kg à l’aide d’une corde (épreuve force de bras)
1km de course à pied, puis
80 mètres en effectuant des burpees (épreuve gymnique)
1 km de course à pied, puis
1,000m à effectuer au rameur
1 km de course à pied, puis
200 mètres à effectuer avec 2 poids de 24kg tenus dans les mains à bout de bras (épreuve de résistance bras + cardio)
1km de course à pied, puis
100 mètres de fentes avec 20kg de lest sur le dos (épreuve force jambe)
1 km de course à pied, puis
100 lancers de ballon de 6kg contre une cible en hauteur départ en flexion complète

 

- Publicité -
EN CONTINU

l'édition du jour