FILTERED BY DR ZOOM

The delegates were elected to draft a new constitution to replace Chile’s previous Magna Carta, which was produced during the dictatorship of Augusto Pinochet. “I am grateful for the support of the different coalitions that placed their trust and their dreams in the hands of the Mapuche nation, who voted for a Mapuche person, a woman, to change the history of this country,” University professor and activist for Mapuche educational and linguistic rights Elisa Loncon  said.

https://www.aljazeera.com/news/2021/7/4/indigenous-mapuche-woman-to-lead-body-drafting-chile-new-constitution

Yanina Welp, chargée de recherche au Centre Albert Hirschman sur la démocratie, au Graduate Institute de Genève : La manière dont un pays est gouverné est définie en grande partie par sa constitution. À travers l’Histoire, ces chartes ont souvent émergé dans des contextes conflictuels: décolonisation, coup d’État, transition vers la démocratie. Mais il est rare que ces réécritures, partielles ou complètes, interviennent là où la démocratie est à l’œuvre. À Santiago, une étude récente du politologue Gabriel Negretto démontre qu’une vingtaine de cas ont été répertoriés entre 1900 et 2015. Dont celui de la Suisse où la nouvelle constitution fédérale des années 1990 est marquée du sceau du pacifisme et de l’inclusion. Un exemple que le Chili souhaite suivre. Les sociétés civiles se lèvent désormais, mécontentes du fonctionnement de leurs démocraties. Longtemps rétif au changement, l’establishment politique a dû s’y soumettre, notamment pour répondre à la colère sociale qui a envahi le pays en 2019, suite à la hausse du prix des tickets de métro.

https://www.swissinfo.ch/fre/le-chemin-inspirant-du-chili-vers-une-nouvelle-constitution/46754772