Photo illustration

À la veille de la réouverture des frontières, le ministre des Affaires étrangères, Nando Bodha, est revenu, face à la presse, ce mercredi 30 septembre, sur l’exercice de « orderly repatriation » qui sera désormais suivi d’une réouverture « maîtrisée des frontières ».

Selon le ministre, à ce jour, 9 000 Mauriciens ont été rapatriés de 100 pays par plus de 50 vols. Il soutient également qu’il y a encore une centaine de Mauriciens toujours bloqués à l’étranger, « où leurs rapatriements seront étudiés au cas par cas par un comité ».

Par ailleurs, durant le confinement, 6 000 étrangers ont été rapatriés dans leur pays de Maurice. Le coût de l’exercice de rapatriement et de la quarantaine “dépasse les Rs 300 millions”.

Concernant les leçons à tirer de l’exercice de rapatriement, Nando Bodha indique qu’il faut dorénavant mieux gérer les  »data bank », avoir des critères et protocoles précis, mettre en place d’un helpdesk et mettre à disposition des resources pour soutenir les Mauriciens à l’étranger.