— Tu ne sais pas toi, j’ai fait la connaissance de la cousine d’Abby! Elle est mari canon, je te dis!

— La cousine d’Abby! Qui est cette Abby? Une nouvelle connaissance? D’où elle vient comme ça ?

— Du Japon ou de la Corée, je crois. D’un pays de l’Asie par là-bas.

— Mais comment tu as fait pour connaître des gens qui viennent de ces pays-là?

— Je vois que vrai même tu ne sais pas qui est Abby. Il faut t’intéresser à autre chose que les séries de telenovellas. Il faut regarder un peu les informations, toi.

— Pour voir le défilé des ministres qui viennent dire que tout ce que fait le PM est extra? Tu crois que je manque d’occupation! Comment tu as fait la connaissance de la cousine de cette Abby-là ?

— Par mon cousin X.

— Il fréquente des Asiatiques maintenant? Il a bien changé!

— Il ne les fréquente pas, il les utilise…

— Ne me dis pas qu’il est sur le réseau Telegram, dans la section asiatique !

— Ayo, tu es toujours à voir le mal partout! Laisse-moi t’expliquer : Abby c’est un ordinateur-robot qui est mari développé…

— Ah, maintenant je vois qui c’est. Une banque l’a fait venir et elle répond à toutes les questions.

— Ça même. Mon cousin, il a fait venir une pareille qu’il a installée dans sa voiture: c’est elle la cousine d’Abby. Elle est équipée d’un autoradio à commande vocale nouvelle génération et il m’a fait une démonstration.

— Pourquoi tu dis qu’elle est mari canon ?

— Parce qu’elle est encore plus développée que Abby, toi. Je l’ai testé.

— A ce point-là? Qu’est-ce qu’elle fait comme ça, la cousine d’Abby?

— Elle connaît tout je te dis, tu peux tout lui demander et elle ne se trompe jamais et elle parle toutes les langues, même le créole.

— Ne me dis pas. Quelle question que tu lui as posée comme ça?

— Mon cousin m’a dit de commencer par les chanteurs. J’ai dit Armel et elle a répondu Mario et la radio a joué la chanson «Carry posson».

— Vrai même?

— Oui, toi. J’ai voulu continuer et j’ai dit Lebrasse et elle a répondu Serge, alors que la radio a joué «Madame Eugène». C’est pas top toi ?

— Oui, mais enfin… Ecoute, tu vas sur n’importe quel site d’internet, tu as toute la vie et les ségas de Serge Lebarasse. Je ne vois pas…

— Attends, foutour va, c’est exactement ce que j’ai dit à mon cousin. Il m’a dit attends, on va lui poser des questions sur la politique de Maurice. Et en créole et tu vas voir.

— Quelle question politique tu as posée?

— J’ai dit Duval et elle a répondu papa, piti ? Gaegae ou Zaza tempo?

— C’est pas vrai, toi.

— Je t’assure. Alors, j’ai continué et j’ai dit Mohamed. Et tu sais ce qu’elle a répondu ?

— Yousuf et Shakeel, j’imagine.

— Oui, mais on a aussi entendu la voix de Yousuf dire: «Navin pou fini PTr», et Shakeel déclarer: «Navin li mem meilleur leader PTr.»

— Je dois reconnaître que ce n’est pas mal. Après quelle question encore?

— J’ai dit Navin et en même temps mon cousin a dit Arvind…

— Et qu’est-ce que la cousine d’Abby a répondu?

— Elle a dit curry mélanz et puis on a entendu Navin dire: «Kan pa to fot, kifer to bizin demann eskiz? Aret sa labitid la! » et la voix d’Arvind répondre: «Ah, Ok ! ! Eskiz moi boss!»

— On dirait que la cousine d’Abby apprécie les caricatures de Deven T. Et après, qu’est-ce que tu lui as demandé ?

— J’ai dit le nom de ton leader Bérenger. Et la machine a dit: «Papa, tifi.» Et on a entendu la voix de Paul dire: «Marké gardé, nous pe remporte prochain élection» et «dans nou pénan dynastie.»

— ???

— Ça te laisse sans voix, hein? Et puis j’ai dit Jugnauth et elle a dit «Papa, piti ek tonton». Puis elle a ajouté: «Rambo, Ti cretin et Gros feuille». C’est impressionnant, non?

— C’est vrai. Moi-même j’avais oublié comment Pravind appelait son oncle Ashock.

— C’est pas fini elle a ajouté: «Enan enn deuxième nickname pou piti: Pinnochio!»

— Tout ça, la cousine d’Abby sait? C’est impressionnant.

— Attends, c’est pas fini. Elle a dit: «Papa ti dire Pas moi ça, li ça et piti dire Akot mo finn foté?» et on entend leurs voix en train de dire ça, toi.

— Quelles questions tu as posé encore: qui va gagner les prochaines élections ?

— J’aurais bien voulu, mais mon cousin avait un rendez-vous pressé.

— Dommage.

— Mais il m’a promis de me laisser essayer une autre fois. Je vais lui dire que je vais t’emmener avec moi.

— Ayo, oui toi. S’il te plaît!

— Laisse-moi te raconter la meilleure. Quand mon cousin m’a ramené à la maison, une moto a failli lui rentrer dedans. Tu connais mon cousin, il l’a traité de tous les jurons que tu peux imaginer.

— Il a bien fait.

— Tu sais ce que la cousine d’Abby, qui était restée allumée a dit ? Je pense qu’elle croyait qu’on était encore en train de lui poser des questions.

— Dis-moi.

— Pour chaque juron, il a dit un prénom: Pravind, Sooroojdev, Kailesh, Catherine, Maneesh, Zouberr, Alan, Steven, Leela Devi…

J.-C A

(adaptée d’un envoi de IR)