Budapest aura son mot à dire sur 990m

La ligne au départ reste importante sur un sprint, surtout s’il s’agit d’un 990m. Il faut aussi considérer le handicap, surtout si un récent vainqueur a été bien pénalisé. De ce fait, on estime que Budapest, qui a montré le bout du nez la dernière fois, est capable de réaliser quelque chose d’intéressant dans cette course. Le port des œillères semble lui avoir été bénéfique. Il ne s’était pas montré ardent, bien que contraint à courir à avec le nez au vent à sa dernière tentative. Cette fois, il a hérité d’une meilleure ligne et devrait une fois de plus se retrouver dans le groupe de tête. On le sait plus résistant que certains de ceux qui sont considérés comme véloces. Si Sunil Bussunt parvient à le conserver dans son rythme dans la première partie de la course, on le voit bien prendre de vitesse les finisseurs et résister à leur retour.

Les yeux seront fixés sur Nottinghamshire, qui reste sur deux victoires convaincantes. Il n’a toutefois pas couru depuis la 8e journée et on doit mettre l’accent sur les pénalités qu’il a accusées pour ces succès — pas moins de 11 points (5,5 kg). Ce qui est considérable, surtout à ce niveau de la compétition, par exemple, par rapport à Ernie. S’il y avait pas moins de 16 points de différence (8 kg) entre les deux, il n’y en a plus que 4,5 kg. Et cela peut largement compenser les 2,4L qui séparaient les deux lors de leur dernière confrontation. Subiraj Gujadhur a eu à effectuer un gros travail pour que son protégé conserve ses bonnes dispositions. Il a l’avantage de la ligne vis-à-vis d’Ernie, mais rien ne dit qu’il aura toujours l’ascendant au bout de la ligne droite finale.

S’il y a une autre question que les turfistes doivent se poser, c’est le choix de Cédric Ségeon, qui a opté pour le nouveau venu Charles Lytton. C’est définitivement la ligne qui a pesé dans sa décision, car le choix du jockey peut être fait après le tirage au sort des lignes. C’est le meilleur numéro de corde qui a définitivement motivé sa décision. Ernie, qui a été confié à Kersley Ramsamy, pourrait avoir à faire les extérieurs en fin de parcours et, dans un champ de 10 chevaux, sa tâche peut paraître compliquée. Mais on aurait tort de l’écarter des possibilités. Pour en revenir à Charles Lytton, qui est passé du côté de Jean-Michel Henry, on s’accorde à dire qu’il a souvent joué de malchance ces derniers temps. Si on revient à sa course de la 3e journée, quand troisième derrière Nottinghamshire, on peut penser qu’il aurait fait la différence si la selle de son jockey ne s’était pas déplacée. Ce qui pourrait avoir encore conforté Cédric Ségeon dans son choix. Avec une 4e ligne, il ne devrait pas être trop loin de la tête de la course et on devrait ainsi le revoir à l’arrivée. C’est lui qui sera le plus grand danger pour Budapest.

Cependant, il faut se l’avouer que la tête de la course sera l’affaire d’autres chevaux. Il y a Step To Fame, qui essaiera de contourner le handicap de sa 7e ligne, mais aussi Victory Team, qui en sera toutefois à sa reprise avec la compétition. Step To Fame a déjà montré ses limites à ce niveau. Il pourrait au plus influencer la partie initiale, avant de s’effacer. Victory Team revient après des ennuis au tendon. Il portera 55 kg vu que son jockey ne peut monter à 54 kg. C’est un désavantage certain, surtout pour une reprise. Reim démarre du numéro un, mais il est un fait qu’il n’est pas véloce au départ. Il est capable dans un bon jour de se mêler aux meilleurs, mais il reste un outsider. Il ne reste que Yankee Captain, qu’on ne s’attendait pas à voir aligné sur ce sprint court. S’il a été maintenu dans l’épreuve, c’est que son entourage croit en ses chances. Mais avec une 10e ligne, les choses ne semblent pas faciles. S’il parvient à terminer dans le quarté, son entraîneur devrait être satisfait de sa prestation.

LES AUTRES COURSES : César Passerat pour démarrer sur une bonne note
1. Klopp revient à la charge pour la deuxième semaine de suite. Il sera piloté par l’apprenti Jameer Allyhosain pour bénéficier d’une remise de 3 kg. Cet avantage au poids peut lui permettre de tenter la position tête et corde, d’autant qu’il porte à nouveau des œillères. S’il peut mieux démarrer que Dark Liability et ne se montre par ardent durant le parcours, il aura toutes les chances de son côté pour ouvrir son palmarès. Dark Liability reste un adversaire sur lequel il devra compter. Le cheval de Jean-Michel Henry peut se positionner en deuxième position et soutenir la comparaison au finish. Blue Jeans reste sur une bonne prestation. Le parcours est dans ses cordes et il reste capable de s’immiscer dans les bonnes combinaisons. On accorde aussi une petite chance à The Judicator, qui revient après un long repos. Il n’avait pas été mauvais à ses débuts et son entraîneur lui a accordé tout le temps nécessaire pour se refaire une santé. Un accessit devrait être dans ses possibilités.

2. Mambo Rock se pose comme le cheval à battre en dépit du fait qu’il démarre de la 11e ligne. Ce qui pourrait être un désavantage pour certains n’en sera pas un pour lui. La raison est que si jamais il se montrait lent au départ et qu’il avait hérité d’une meilleure ligne, il aurait été enfermé à la corde. Ce couloir extérieur lui permettra de recoller au peloton, voire se placer en attendant l’emballage final. Il est vrai de dire qu’il monte en valeur cette fois et que la concurrence pourrait être plus coriace. Mais ce cheval semble posséder une marge de progression et on peut avancer qu’on n’a pas encore vu le meilleur de lui. Cependant, comme une course n’est jamais gagnée d’avance, il y a des adversaires qui peuvent lui damer le pion. On pense à Ouzo, qui semble avoir accompli de jolis progrès à l’entraînement et qui retrouve un lot de compétiteurs qui devraient être plus à sa portée. Eight Cities n’avait pas obtenu un bon parcours la dernière fois et doit être considéré. Duke The Duke était tombé face à un certain Captain Ram la dernière fois et il a le droit de revoir ses ambitions à la hausse. Le nouveau Asyouplease doit être suivi, tout comme Interferometer, qui n’avait pas mal fait à ses débuts.

3. Castle parviendra-t-il à renouer avec un succès qui le fuit depuis un bon bout de temps ? C’est sans doute la question que se pose son entourage car, depuis août 2015, il a ramené 16 accessits. Il est bien placé au départ et devait bien tenir sa partie dans l’emballage final. On aura toutefois l’œil sur Misty Roller, qui vient de réaliser une excellente performance à un niveau plus relevé. Certes, il portera 9 kg en plus cette fois, mais il semble pouvoir faire la différence, surtout s’il a encore progressé depuis sa dernière tentative. Top Of The Rock, quoique battu la dernière fois, n’avait pas démérité pour autant. Il avait en fait concédé trop de retard et s’était amené tardivement pour échouer sur l’arrière-main du vainqueur. Il devrait pouvoir se placer en off pace pour bien défendre ses chances. Chester’s Wish est le cheval en forme chez Praveen Nagadoo. Sa ligne n’a pas trop d’importance, mais il pourrait rencontrer un problème de trafic en fin de parcours dans ce champ de 10 partants. Attention à Roman Emperor, qui peut progresser davantage sur sa dernière course. En ce qui concerne Kimberley, on ne le croit pas capable de briller à ce niveau. Moonrise Sensation est à revoir avec sa 1re ligne et sa remise de 3kg.

4. Gimme Green peut renouer avec le succès, surtout s’il attaque au bon moment et ne verse pas en fin de parcours. Cette fois, Ice Run doit bien se tenir car, sur ce parcours rallongé, il n’aura pas les mêmes avantages que lors de son succès. S’il peut se retrouver en tête, il devra fournir un effort pour surmonter le handicap de sa ligne extérieure. De plus, ses poursuivants ne le laisseront pas prendre un avantage qui pourrait s’avérer déterminant. Il peut toujours l’emporter, mais sa tâche sera définitivement plus difficile cette fois. Il y a aussi Pride Rock qui a actuellement le vent en poupe avec ses trois victoires d’affilée. Il monte certes en valeur, mais on ne connaît pas encore ses limites. Force est toutefois de constater qu’il ne bénéficiera pas de la remise qui lui était revenue la dernière fois et qu’il portera 2 kg additionnels par rapport au poids de l’apprenti Brandon Louis lors de la 13e journée. S’il était à nouveau piloté par ce dernier, il n’aurait porté que 56,5 kg. Le nouveau West Coast Warrior s’est montré dans de bonnes dispositions à la fin de sa préparation en vue de ses grands débuts. Sur ce qu’il a démontré à l’entraînement, il part avec une chance raisonnable. L’autre nouvelle unité Yankeedoodledandy n’est pas mal lotie au niveau de la préparation. On peut penser que le parcours est bon pour une reprise et qu’il ne part pas battu d’avance.

5. On fait de Tanjiro le vainqueur de cette course. Voilà une autre bonne chance pour le nouveau jockey de Chandradutt Daby, César Passerat, qui effectue son baptême du feu au cours de la journée. Dans ce champ de huit chevaux, il est bien possible que Tanjiro se retrouve en tête et imprime sa loi. Il se peut aussi qu’un adversaire lui dame le pion pour la position tête et corde, mais il peut également le suivre et venir au finish. L’autre meneur possible pourrait être Talbec, que Patrick Merven aligne à un niveau plus relevé avec un poids raisonnable. En fait, Imran Chisty le montera à 53,5 kg. Le cheval avait terminé à la peine à son retour et il a été mis au vert. On trouve qu’il a été rallongé et que si son engagement a été confirmé, ce n’est sûrement pas pour faire de la figuration. Il avait également été entré dans la 4e course sur 1450m. Comment ne pas accorder une chance à Do Be Snappy, qui retrouve un bon engagement et qui a eu tout le temps nécessaire pour se remettre dans le droit chemin. S’il retrouve la forme de la 2e journée, il sera un os dur à croquer. Seven Fountains n’a pas dit son dernier mot non plus. Il est un récent vainqueur et avait démontré qu’il pouvait aussi suivre de plus près si besoin était. En cas de manque de rythme, il devrait être non loin de la tête de la course et faire montre de sa présence dans l’emballage final. Une chance à Brilliant Crimson s’il n’est pas trop en retrait au début du parcours.

7. C’est peut-être la course la plus difficile de la journée. Sur les huit concurrents en lice, on pourrait écarter la candidature de King’s Salute, qui n’a rien réalisé de probant jusqu’ici. Final Cup avait réalisé une bonne performance la dernière fois et il devrait en être de même. La remise de Jameer Allyhosain pourrait peser en sa faveur au décompte final. S’il peut imposer son rythme sans être inquiété, on pourrait ne le revoir qu’une fois après avoir passé la ligne d’arrivée. Raheeb devrait se sentir plus à son affaire sur 990m. Le tempo de la course l’empêcherait de se montrer ardent. S’il n’accélère vraiment pas en fin de parcours, il peut néanmoins continuer sur un rythme qui pourrait lui permettre de reprendre ceux qui le précéderont dans le parcours. La dernière course de Philosopher doit être mise aux oubliettes. Le cheval avait été gêné et blessé durant le parcours. On devrait le revoir à un meilleur niveau cette fois, sauf que sa 8e ligne peut lui causer un préjudice et le placer plus en retrait que prévu dans la partie initiale. Brachetto devrait compléter le quarté.

8. Après deux 2es places, l’heure est peut-être venue pour que Vintage Angel parvienne enfin à ouvrir son palmarès. Il est très bien placé au départ et devrait avoir un bon parcours jusqu’à l’entrée de la ligne droite finale. Il y a aussi Anton Ruskin qui avait, comme on l’avait prévu, couru en progrès lors de sa dernière tentative. Il reste maintenant à savoir s’il sera tout aussi à l’aise sur 1500m, soit 100m de plus que la dernière fois. Zap doit être revu. Le cheval vient d’être castré et a été confié à Sunil Bussunt, le jockey Daniel Stackhouse étant, lui, associé à The Third Man. Ce cheval vient de courir en progrès et peut s’améliorer davantage sur la distance du jour s’il a hérité de la tenue de son géniteur, qui s’est imposé sur 1600m. Social Network revient à la charge. Il a été une déception cette saison depuis qu’il est passé chez Amardeep Sewdyal. On ne sait pas à quoi s’attendre de sa part, sauf qu’il pourrait mener le peloton. Spin A Coin est, lui, déclassé à ce niveau. On aurait toutefois préféré 100m additionnels. Charles My Boy figure parmi les possibilités de la course, lui qui revient après six semaines.