Avec le terrible accident de la route survenu sur la Link Road de Beaux-Songes lundi matin entre un 4×4 et un autobus de la CNT, qui ont fait six victimes, le nombre de décès sur nos routes de cette année est déjà passé à 136, soit seulement une victime de moins qu’en 2014. Depuis la réactivation des “speed cameras” en septembre, une légère baisse, de courte durée, du nombre de morts avait été constatée en octobre et novembre, comparé aux mois précédents. Mais depuis le 1er décembre, 14 morts sont venus s’ajouter à la liste.
Cette année aura été marquée par des opérations d’envergure de la Traffic Branch. Rappelons que lors de leur conférence de presse aux Casernes centrales la semaine dernière, le chef inspecteur (CI) Rama avait annoncé les priorités de son équipe. L’excès de vitesse étant l’une des principales causes d’accidents de la route, 17 radars de vitesse ont été placés dans des endroits stratégiques de l’île. Les endroits non couverts par le personnel de la police ont, eux, accueilli des “fixed cameras”.
Le public aura également pu constater un déploiement spécial de la Divisional Traffic Police, de la Traffic Enforcement Squad et de la Divisional Supporting Unit dans les endroits enregistrant un plus grand nombre accidents. À cet effet, la Traffic Branch se fait aussi aider par le personnel de l’Emergency Response Service (ERS), soumis au préalable à une formation spéciale pour dresser des contraventions. En ce qui concerne la consommation d’alcool au volant, à l’origine de bon nombre d’accidents, la politique de “tolérance zéro” est de mise. Des contrôles sont effectués quotidiennement dès l’après-midi, et ce jusqu’au matin – les heures durant lesquelles surviennent le plus d’accidents, soit 49 accidents entre 18 h et minuit, cette année, d’après les statistiques de la Police Road Safety Unit —, sur l’autoroute M2, sur les routes côtières et dans les endroits très prisés par les amateurs de “night life”.
Par ailleurs, depuis le 16 décembre, la police a innové avec le concept de “Place Based Policing”. Des structures abritant un poste de police ont été temporairement installées dans toutes les divisions. Les policiers déployés dans ces lieux ont pour mission d’intervenir en cas d’accident et de réguler la circulation routière. Ces conteneurs aménagés ont été montés au Super U de Grand-Baie et à la SBM de Goodlands (Northern Division)?; au Jumbo de Riche-Terre, sur la Nationale et sur la route de Terre-Rouge (Northern Division)?; au Jardin de la Compagnie (Southern Division)?; à l’ancienne caserne de pompiers de Flacq (Eastern Division)?; à la municipalité de Quatre-Bornes (Western Division)?; à New-Grove et Balance Surinam (Southern Division); et au rond-point de Phoenix, à proximité de Jumbo et du centre ISKCON (Central Division). Ils seront opérationnels jusqu’au 3 janvier et plus, si nécessaire.