Après les allégations de blanchiment d’argent contre Ravi Yerrigadoo, le leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam, estime que « l’Attorney General doit démissionner ». « Se enn de pli gro scandale ki zame monn tande kont enn Attorney General ».
Entouré des membres de son parti, lundi, pour un dépôt de gerbes au samadhi de sir Satcam Boolell à Vallée-des-Prêtres, l’ancien Premier ministre a également fait une brève déclaration sur le projet Metro Express et les incidents à La Butte et à cité Barkly. Il a soutenu que l’ancien gouvernement « avait pris beaucoup de précautions pour enlever le minimum de structures ». Citant l’exemple du projet mort-né “Dream Bridge”, Navin Ramgoolam a rappelé que son gouvernement avait lancé le « tender » et que le tracé était également finalisé. « Six familles dont les maisons devaient être démolies avaient déjà reçu leurs lettres », explique-il. Un dénommé Mons Chiffone, concerné par cette démolition, l’avait rencontré en présence de l’ancien ministre Anil Bachoo. « Comme il avait perdu la vue, il ne voulait pas que sa maison soit démolie. Il voulait rester sur place ». Navin Ramgoolam avance avoir demandé à son ministre des Infrastructures publiques de trouver un tracé alternatif, tout en assurant à la personne concernée que les autorités ne toucheraient pas à sa maison. « Faute d’un autre tracé, le projet Dream Bridge avait été gelé », avance le leader du PTr.
Ce dernier s’était réuni avec d’autres membres de son parti, dont Arvin Boolell, fils de sir Satcam Boolell, pour une prière sur le samadhi de ce dernier. À un moment donné, avant l’arrivée du leader du parti, un sympathisant a exprimé son mécontentement concernant la présence d’un individu, autrefois proche du Mouvement Liberater (ML). « Ti pe trouv li lor télévision avant pe tire foto avec Ivan Collendavelloo. Ki li pe fer la ? », s’est exclamé ce sympathisant. Les membres du PTr l’ont calmé en lui faisant comprendre que c’est une cérémonie pour rendre hommage à sir Satcam Boolell et que tous étaient les bienvenus. Finalement, le dépôt de gerbes s’est déroulé dans le calme.