Comme attendu, le député de Rivière-des-Anguilles/Souillac n’a pas obtenu d’investiture pour les prochaines élections. La nouvelle lui a été communiquée par Pravind Jugnauth, le leader du MSM, peu avant midi hier. Bashir Jahangeer ne cache pas sa déception, mais maintient qu’il apportera son soutien sur le terrain.

« J’ai rempli mon mandat auprès de l’électorat du No 13. Mon portable était allumé 24/24h. J’ai porté leurs problèmes au Parlement et j’étais là lors des inondations. J’étais au bureau du CAB chaque semaine pour recevoir les gens… je crois avoir accompli ma mission. On ne peut venir me reprocher de ne pas avoir bien fait mon travail. »

C’est ainsi qu’a réagi Bashir Jahangeer peu après avoir appris de la bouche de Pravind Jugnauth qu’il ne sera pas candidat aux prochaines élections.

Comme beaucoup, il pense que c’est sa prise de position sur différents dossiers, en particulier face à Ivan Collendavelloo à l’Assemblée, qui lui a coûté une deuxième investiture. Toutefois, il affirme qu’il reste au MSM et qu’il apportera son soutien à l’équipe sur le terrain, que ce soit « au No 13 ou ailleurs ».