Les noms des 24 basketteurs, 12 garçons et autant de filles, qui défendront les couleurs de la sélection nationale aux prochains JIOI, qui se tiendront du 19 au 28 juillet à Maurice, seront dévoilés sous peu. En attendant, les places valent cher.

De retour de Serbie, les deux groupes ont obtenu quelques jours de repos. Mais les choses sérieuses ont repris, dans un gymnase de Phœnix rénové pour les Jeux, mais pas totalement au point (voir par ailleurs). « C’était le moment pour le DTN de les observer dans un élément où ils ne devaient penser qu’à leur jeu », explique Hedley Han, président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), qui a accompagné la délégation pendant quelques jours en Serbie.

La reprise des entraînements à Phœnix a donc permis la mise au point d’un calendrier d’entraînement différent. Ainsi, les filles occupent l’aire de jeu de 18h à 20h en semaine, alors que les garçons s’entraînent de 20h à 22h. Les samedis, des plages horaires de 10h à midi pour les filles et midi à 14h pour les garçons ont également été aménagées.
En outre, le DTN a prévu des séances d’entraînement matinales, trois fois par semaine, pour ceux et celles qui pourraient se libérer de leurs obligations professionnelles. « Pour le moment, seuls quelques-uns arrivent à venir à Phœnix. Nous espérons que ce nombre va augmenter très vite. » À noter que le dimanche est consacré au repos.