Le Dr Anastasios Polimenakos, célèbre chirurgien cardiaque, et son équipe sont arrivés à Maurice. Ils effectueront des interventions chirurgicales sur une trentaine d’enfants dont les cas sont jugés « très compliqués ». Les chirurgiens seront conduits dans les deux centres cardiaques de Candos et Pamplemousses.

Le Dr Polimenakos et son équipe, comprenant quatre chirurgiens et infirmiers, sont arrivés à Maurice ce matin et ont rendu une visite de courtoisie au ministre de la Santé Anwar Husnoo à son bureau. « Dr Polimenakos est un célèbre chirurgien cardiaque issu de l’université de Georgie, aux États-Unis. Son équipe et lui se pencheront sur des cas pédiatriques très compliqués », a expliqué le ministre. « Cette visite sera très bénéfique pour Maurice car ces enfants n’auront pas à se déplacer pour aller se faire opérer à l’étranger. Généralement, les voyages sont inconfortables dans une telle situation pour les enfants et leurs parents. En se faisant opérer ici, les enfants auront le soutien incontestable de leurs familles et proches. De plus, cette initiative permettra à nos médecins mauriciens d’apprendre des experts étrangers afin qu’ils puissent effectuer de telles chirurgies à l’avenir », a indiqué Anwar Husnoo.

Les chirurgiens étrangers vont également consulter une trentaine d’enfants dont les états de santé sont jugés compliqués. Les interventions chirurgicales devraient démarrer demain à Candos et à Pamplemousses pour s’étendre jusqu’au week-end. Le ministre souligne par ailleurs que Maurice recevra la visite de deux autres équipes de chirurgiens cardiaques en décembre, la première issue d’Italie et la deuxième d’Angleterre.
Interrogé sur l’ouverture du Cancer Centre, Anwar Husnoo a déclaré à la presse que les appels d’offres pour la construction du centre devront être lancés « d’ici quelques semaines » et que les travaux démarreront dans deux mois. « C’est la compagnie indienne Hospital Services Consultancy Corporation Ltd qui agit comme consultant pour ce projet. Le centre sera doté d’appareils très sophistiqués », fait-il ressortir.