Scope a donné la parole à des personnes connues et pas connues, leur demandant quelle équipe elles supporteront lors du Mondial.

Ragini Runghen, 54 ans, travailleuse sociale


L’Argentine
“Je supporte l’Argentine parce que j’aime beaucoup Lionel Messi. J’ajouterai que je suis contente de suivre la Coupe du monde car c’est un événement qui unit tout le monde.”

Bruno Ng, 36 ans, officier bancaire


L’Allemagne
“Je supporte l’équipe d’Allemagne pour sa discipline, son esprit d’équipe, sa philosophie du football et ses valeurs.”

Pooja Lukhoo, 25 ans, enseignante


L’Allemagne
“Je supporte l’Allemagne parce qu’elle est la tenante du titre et que c’est une équipe que je supporte depuis toujours. Elle est restée invaincue lors des éliminatoires. Je pense qu’aucune équipe ne pourra battre les Allemands.”

Gérard Louis, 54 ans, artiste


Le Brésil et l’Angleterre
“Je supporte le Brésil et l’Angleterre. J’ai toujours eu un petit faible pour le football samba que pratique le Brésil, mais j’aime aussi l’équipe d’Angleterre en raison de l’histoire qui unit nos deux pays. Je suivrai également les pays africains qui, je l’espère, pourront tirer leur épingle du jeu.”

Luciana Troubadour, 32 ans, chargée de clientèle en assurance

Le Brésil
“Je supporte le Brésil parce que sa technique de jeu est différente des autres équipes. J’aimais aussi beaucoup voir jouer Ronaldinho, qui est pour moi le meilleur footballeur au monde.”

Ben Javed, 42 ans, opérateur dans l’événementiel


La France
“Je supporte la France pour des raisons historiques et personnelles : j’y ai fait mes études. J’aime aussi l’Islande par rapport à ses performances lors de l’Euro 2016, et le Nigeria, parce que c’est un pays africain. C’est le sang mauricien qui parle.”

Michèle Étienne, 63 ans, formatrice en communication

Les plus faibles
“Je supporte les équipes les plus faibles. Je suis, comme toujours, du côté des opprimés, je n’ai pas d’équipe fétiche. Je suis obligée de suivre la Coupe du monde pour faire plaisir à mon petit-fils, qui est un féru de foot et qui croit que je sais tout sur ce sport.”

Rouman Issemdar, 29 ans, éducatrice

L’Égypte
“Je supporte l’Égypte pour Mohamed Salah car je suis une fervente supportrice de Liverpool. Très souvent, il y a des petites équipes qui causent des surprises. J’espère que cette année, ce sera l’Égypte.”

Franco Agathe, 33 ans, livreur


Le Brésil
“Je supporte le Brésil parce qu’il a des joueurs talentueux et l’équipe joue un joli football. Je supporte cette équipe depuis mon enfance. J’aime aussi la folle ambiance que créent les supporteurs brésiliens dans les gradins.”