Sattiavan Teeroovengadum, officier à l’État civil, âgé de 62 ans, a comparu en Cour intermédiaire ce matin dans le cadre du procès qui lui est intenté pour corruption. Ce dernier, qui s’est fait connaître pour avoir séquestré ses deux fils dans sa maison à Mont-Roches, a été reconnu coupable de « bribery by public official ».
Ce procès intenté par l’ICAC concerne une plainte soumise par un certain Dhoonath Ramful, dans laquelle il allègue que Sattiavan Teeroovengadum, alors officier à l’État civil à Flacq, lui avait demandé une somme de Rs 300 afin qu’il enclenche des démarches pour obtenir des actes de naissance pour lui et ses deux fils. Les officiers de l’ICAC avaient alors demandé à Dhoonath Ramful de tendre un piège à Sattiavan Teeroovengadum en lui remettant la somme d’argent. Les faits se sont produits le 12 septembre 2008.
Sattiavan Teeroovengadum avait donné trois dépositions à la police. Dans la première, il avait admis les faits avant de se rétracter dans la deuxième. Pour sa défense, l’accusé avait déclaré : « Sa larzan-la enn dimounn ti done pou tinb pou met lor sertifika. » Toutefois, la poursuite devait indiquer que cette version n’était pas crédible, car trois timbres, dont un coûterait Rs 25, devaient être utilisés pour les procédures. Ainsi, la somme de Rs 300 était trop élevée pour cette démarche. Me Rama Valayden, dans sa plaidoirie, avait soutenu par ailleurs que le plaignant n’avait pu prouver que son client lui avait demandé de l’argent en échange de ses services et a stipulé de ce fait qu’il n’y avait aucune preuve pouvant l’incriminer. Selon la défense, la femme du plaignant lui avait mis la pression pour qu’il obtienne ces certificats et il a par la suite consigné de fausses déclarations contre l’accusé, car ce dernier ne voulait pas l’aider.
Dans l’énoncé de son jugement, le magistrat Vijay Appadoo a jugé que la version du plaignant ne comportait pas d’incohérences majeures. Il a ainsi trouvé Sattiavan Teeroovengadum coupable de « bribery by public official ». La sentence sera prononcée le 11 décembre.