Craig Zackey @springsadvertiser.co.za

La première journée du week-end international a permis au public mauricien d’apprécier l’étoile montante du turf sud-africain, Craig Zackey. Cette jeune cravache a sûrement profité des conseils de l’entraîneur Ricky Maingard pour réussir son baptême du feu au Champ de Mars. Deux victoires, une 2e place, deux 3es places et une 4e place lui ont procuré un total de 27 points pour virer en tête samedi après-midi. Toutefois, il restait toujours sous la menace du champion en titre, Maxime Guyon, qui s’est aussi signalé en deux occasions pour un total de 22 points.

Le Brésilien Elione Chaves a également laissé une bonne impression et il se retrouvait au même niveau que Guyon avec 22 points.
On pouvait dire à l’issue de ce premier acte que la majorité des jockeys invités ont démontré des qualités, mais il faudrait souligner que certains ont été d’un niveau inférieur. Mais le fait est que l’hippodrome n’est pas facile à cerner dès le premier jour. Même Jeffrey Lloyd, deux fois deuxième, a reconnu que la reconfiguration du Champ de Mars fait que les fins de courses sont plus difficiles.

La journée a débuté avec la victoire de Spin A Coin (Pierre Charles Boudot), qui est venu coiffer Rasta Rebel dans la dernière foulée. La course ne semblait pas servir les desseins de ces deux chevaux vu qu’ils avaient eu un parcours assez difficile en épaisseur. On pourrait reprocher à Matthew Chadwick d’avoir démarré un peu tôt, mais ce n’était que sa première monte. Les déceptions de cette épreuve ont été Nadas, qui a perdu des rangs après un bon départ, et Birds Eye View, qui a complètement cédé après avoir dirigé les opérations.
La cote de Flower Blue, un récent vainqueur, avait quelque peu surpris car il avait été complètement délaissé par les parieurs. Mais le cheval a confirmé sa dernière victoire pour permettre à Elione Chaves d’ouvrir son compteur. Bien placé dans le parcours derrière Sarah’s Secret, il a profité de l’intérieur en fin de parcours pour faire la différence. On est en droit de penser que Secret Idea aurait pu le pousser au bout de ses retranchements si Maxime Guyon avait été mieux inspiré dans le dernier virage. Pop The Question a profité du passage laissé libre à la corde pour venir prendre la troisième place. Sarah’s Secret s’est accroché à la quatrième place. Déception de la part de Red China, qui n’a jamais été dans le coup. Gold Medalist aussi n’a pas été en mesure de faire sentir sa présence.

Trois doublés enregistrés

Belle course tactique de la part de Maxime Guyon, qui s’est racheté dès l’épreuve suivante. Comme aucun adversaire n’a montré un intérêt pour faire la course à l’avant, il a pu endormir ses adversaires et l’emporter facilement au final. Jeffrey Lloyd a tout tenté avec le favori Emaar et a dû se contenter de la deuxième place devant Avail et Elysian Park. Top Of The Rock s’était rapproché dans la descente, mais n’a pas vraiment inquiété le meneur. Il a par la suite été sans accélération. Maxime Guyon passait alors en tête du classement avec 13 points.
La plus belle arrivée de la journée est intervenue dans la quatrième course. Si Skip The Red l’a emporté par une demi-longueur, il n’y avait qu’une tête entre le deuxième et le cinquième. Qui plus est, il y a eu dead-heat pour la deuxième place entre Answeringenesis et Streetbouncer, alors que Soweto Moon a terminé quatrième, devançant d’un nez Racing For Fun. Craig Zackey revenait ainsi à un point de Maxime Guyon.
Maxie Guyon remet ça avec Kingmambo’s Legacy, en employant la même tactique. On pensait que ce cheval allait démarrer aux 1200m, mais il n’en a rien été. On ne le croyait pas capable de réduire la course à un sprint, mais il l’a fait tout en bouclant le dernier kilomètre en moins de 59″ pour le dernier kilomètre. Il a été crédité de 24″78 pour les derniers 400m. Ce cheval a démontré d’autres qualités et devrait être utile en 2018. Cela dit, les poursuivants ont peut-être suivi trop en retrait, à l’image de Ready To Attack. Scotsnog aurait aussi dû tenter quelque chose. De par cette deuxième victoire, Guyon prenait le large avec 22 points.

Swapneel Rama fait briller le quadricolore

Doublé de Chaves avec Chosen Dash qui lui permettait ainsi de revenir au niveau de 18 points. Pierre-Charles Boudot a essayé la même tactique que Guyon avec le favori Var’s Dream, mais il n’a pas connu la même réussite. Il a été talonné par Kapitan. On était néanmoins en droit de penser que le leader pourrait aller jusqu’au bout. Silver Bluff, avec Zackey, a très bien terminé pour prendre la deuxième place.
Le jeune Sud-Africain n’avait pas encore dit son dernier mot. Le voilà qui s’est signalé avec l’outsider Promissory sur 1500m, à qui il a demandé à produire son effort au bon moment. Bien servi par les conseils de Ricky Maingard, il a fait montre d’une patience hors norme avant de faire la différence. Du coup, il prenait la tête avec 25 points, soit 3 de mieux que Guyon. Matthew Chadwick sur Rob’s Jewel s’est trompé dans sa course. Il aurait dû reprendre son cheval en descente. Act Of Loyalty est venu de trop loin et il a aussi versé en ligne droite. La deuxième place de Chaves lui permettait de rejoindre Guyon au niveau de 22 points, alors que Zackey se retrouvait en tête avec 23 points.

Swapneel Rama n’a pas raté sa chance de faire briller le quadricolore dans la dernière course, alors qu’il n’avait pas eu de bonnes montes samedi. C’est au finish qu’il est venu s’imposer avec It Doesn’t Matter, bien que Kimberley (Boudot) avait paru mieux placé que lui dans la course. À noter que c’est Zen Master qui a mené le peloton. Toutefois, le cheval s’est montré ardent et n’a pu être bien contrôlé par Jeffrey Lloyd. Craig Zackey a pris la troisième place avec New Golden Age, soit deux points de plus dans ses bagages pour un total de 27 points.