Elle a la rage de vivre. Gravement malade il y a deux ans, Danielle Maingard est aujourd’hui plus forte et déterminée à profiter de la vie. Armée de son sourire et de sa foi inébranlable, elle avance au quotidien en gardant en tête que “chaque jour est un cadeau que Dieu nous fait”. À 61 ans, elle est heureuse d’avoir mis au monde deux enfants et de vivre dans une famille soudée. Depuis dix mois, elle est aussi une Mamie gâteau et fière de l’être, qui ferait tout pour sa petite Grace. “Depuis sa naissance, elle fait la joie de la maison.”

L’habitante de Belle-Rose a eu une vie professionnelle très laborieuse. Elle a été tour à tour ouvrière en usine et promotrice en grande surface. Après 40 ans de labeur, Danielle profite aujourd’hui d’une retraite bien méritée. Elle adore la plage, sortir avec ses amis, aller danser, participer à des activités de groupe au sein de sa paroisse. “Et j’aime par-dessus tout mon Scope.En effet, notre “lectrice du jour” est une vraie mordue du magazine depuis de longues années. Elle ne rate jamais un tirage.

S’adonner aux jeux et lire les différentes rubriques est un de ses passe-temps. Elle participe à tous les jeux concours et a eu la chance de remporter quelquefois des billets pour aller voir des artistes locaux et internationaux de grande envergure en concert. Elle a beaucoup voyagé, notamment en Australie, à travers l’Europe et à La Réunion.

Danielle regarde aussi de temps à autre des émissions intéressantes sur les chaînes satellitaires. Avant, la jeune grand-mère se plaisait à regarder des séries et autres telenovelas, mais elle préfère aujourd’hui passer du temps avec ceux qui lui sont proches et vivre tout simplement. “Car la vie est notre plus grand cadeau.”

La boîte à questions

Notre invité a plongé sa main dans notre boîte à questions. Et le hasard lui a imposé ce qui suit.

Au réveil, vous êtes du genre à dire “Ayo mama” où “Allez hop, allons-y !” ?

“Allez hop, allons-y !”. Je suis une lève-tôt de nature depuis que je suis jeune. La première chose que je fais au réveil est de remercier Dieu pour la nuit que j’ai passée et la journée que je vais entamer.

À quelle occasion sortez-vous le champagne ?

Pour mon anniversaire, celui des enfants mais aussi des amis. C’est important de célébrer le jour de sa naissance. Mais ça doit impérativement être du champagne sans alcool car je ne bois pas de boissons alcoolisées. Ce que je préfère, c’est l’eau.

Pensez-vous que nous sommes seuls dans l’univers ?

Personnellement, je ne crois pas aux histoires de vie extraterrestres sur d’autres planètes de la galaxie. Mais je suis fermement convaincue que le bon dieu est avec moi et m’accompagne à chaque étape de ma vie. Sans oublier ma maman du ciel.

Que direz-vous à Dieu quand vous le verrez ?

Décidément ! Ce sont des questions qui me correspondent très bien. Je vais lui dire merci pour toutes les merveilles qu’il a faites pour moi et les grâces obtenues. Merci pour mes enfants et ma petite-fille, qui est un enfant béni.

Comment définiriez-vous votre pays ?

Je suis fière de mon pays et suis fière d’être mauricienne. Notre faune et notre flore sont tout simplement magnifiques. Nous vivons sur une île qui a connu un développement rapide en très peu de temps. Nous avons beaucoup d’atouts naturels à développer.

Quelle est votre plus grande frousse ?

J’ai toujours eu très peur du lézard. Mais j’adore les iguanes, qui sont de la même famille. J’ai l’impression d’avoir hérité de ma mère la peur de ces petits reptiles. Je mourrais si un me tombait dessus. De plus, j’ai des frissons quand je vois leur queue coupée et qui continue de bouger.

En quel animal aimeriez-vous vous réincarner ?

Le dauphin. J’adore cet animal, qui est très beau. J’ai eu plusieurs fois l’occasion d’en voir, notamment en allant faire des excursions en bateau sur les îles autour de Maurice. Un de mes objectifs est de nager avec eux.

Qu’est-ce qu’une belle journée pour vous ?

Une belle journée pour moi équivaut à passer du temps avec ma famille et mes amis. C’est aussi une journée tranquille où il n’y a aucune déconvenue et où tout se déroule bien.

Avec quelle vedette de la chanson entamerez-vous un duo ? Et pour chanter quoi ?

Frédéric François. J’ai souvent eu l’occasion de le voir en concert et j’ai bien aimé. À une époque, c’était mon chanteur préféré. Nous chanterions ensemble Viens te perdre dans mes bras.

Confiez-nous votre plus grand secret ?

Je suis d’une fratrie de cinq enfants : trois filles et deux garçons. J’avais une sœur jumelle qui est décédée d’un cancer, et mes deux frères sont aussi morts de maladies. Il y a deux ans, je me suis retrouvée entre la vie et la mort. Malgré le diagnostic défavorable des médecins, et par la grâce de Dieu, je m’en suis sortie et me suis relevée. J’ai eu la chance d’avoir une deuxième vie. C’est la raison pour laquelle chaque instant m’est précieux.