Le corps sans vie de Sarah Benazir Gheesa, l’enseignante portée manquante depuis hier, jeudi 13 septembre, a été retrouvé ce vendredi après-midi à Congomah, Les Mariannes. C’est son petit ami qui a indiqué aux enquêteurs où il avait abandonné le cadavre.

Selon des témoins, la jeune femme, âgée de 25 ans, avait été vue pour la dernière fois en train de se disputer avec son petit ami. Ce dernier a, par la suite, avoué l’avoir étranglée.

Admis à l’hôpital SSRN, ce vendredi matin, après qu’il ait tenté de mettre fin à ses jours, le petit ami a été emmené à Colline Pomme d’Amour. Il a montré aux policier où il avait caché le corps de la jeune femme.

Le suspect a été emmené aux Casernes centrales pour la suite de l’enquête.