Image d'illustration, source internet

De trois heures par semaine à trois heures par mois pour les plus mal lotis, 2,000 à 2,400 Rodriguais sont, depuis peu, passés à une alimentation quotidienne grâce à un projet d’envergure: le dessalement de l’eau de mer par énergie solaire. À l’initiative de la société française Mascara Mauritius – filiale de la société française…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In