ENQUÊTE: Yashin Emamdee s’en tire à bon compte

Les Racing Stewards ont toutefois émis de sérieux doutes sur sa monte

L’enquête concernant la monte de Yashin Emamdee sur Shreya’s Star a continué ce matin. Après avoir écouté les parties concernées, le board des Racing Stewards a décidé de ne pas aller de l’avant vu que le cheval était rentré boiteux. Cependant, le Chief Stipe a déclaré que son board avait de sérieux doutes sur la monte du cavalier. Il a été trouvé qu’à aucun moment Yashin Emamdee a fait de son mieux pour suivre les instructions de l’entraîneur Chandradutt Daby, qui lui avait demandé de solliciter son cheval dans le but de mener les opérations. Yashin Emamdee, lui, s’est appuyé sur le fait que Shreya’s Star ne s’était pas montré à l’aise dès l’ouverture des stalles et qu’il a décidé de le reprendre. Il a aussi souligné que le cheval avait changé de pied peu après le départ.
Chandradutt Daby n’a pas été d’accord avec les explications de Yashin Emamdee. Il a rejoint le Stipe Samraj Mahadia, qui avait émis son opinion sur le fait que même avec vingt-cinq années d’expérience, il est difficile pour un jockey de dire que son cheval boite dès qu’il sort de sa stalle. À l’issue de l’enquête, Chandradutt Daby devait demander aux Racing Stewards la possibilité de poser deux questions au vétérinaire en chef sur la boiterie de Shreya’s Star qui, selon, lui ne boitait plus à son retour à l’écurie. Cependant, sa demandé n’a pas été agréée étant donné qu’il lui avait été demandé pendant l’enquête s’il avait des questions à poser.
Pour en revenir aux remarques du Chief Stipe, ce dernier devait dire à Yashin Emamdee que le board avait « great concerns on what your intentions were. » Il devait ajouter que le standard démontré par Yashin Emamdee était bien loin de ce dont il est capable. Malheureusement, le cheval est rentré boiteux et le seul qui pouvait éclairer le board était le jockey et qu’il devait le croire. Il a aussi dit au jockey qu’il ne voulait plus le revoir dans la salles des Racing Stewards pour expliquer une de ses montes à l’avenir.
Parachute Man se fait remarquer
Concernant les galops et les préparatifs en vue du Maiden, plusieurs chevaux étaient en action sur le gazon et la petite piste. Ainsi, Enaad a travaillé sur 600m sur le sable en compagnie de Lord Al. Le cheval s’est bien tiré d’affaire, sans toutefois faire grosse impression. C’est surtout Parachute Man qui s’est fait remarquer. Le cheval de Ricky Maingard a travaillé sur 2400m sous la selle de Mayeven Chinapiel. Il faut admettre qu’il a passé avec brio son test en vue du Ruban Bleu et a bouclé le dernier kilomètre en 1'01"86. Les derniers 200m ont été couverts en moins de 0'11.
Du côté de Gilbert Rousset, Scotsnog et Tabreek ont travaillé sur deux tours sur la petite piste sans être cependant être mis à forte contribution. ML Jet et Solar Star ont aussi travaillé au strong canter. Qatar Springs était aux côtés du nouveau Wavebreaker. Mountain Master était également de la partie. Il portait des œillères australiennes à l’occasion. Netflix pourrait défendre les couleurs de Vincent Allet et il était associé à l’apprenti Nitish Oodith. Trackmaster était aussi présent ce matin. Il est à noter qu’une autre session de grass gallops est prévue mardi prochain. À noter qu’il n’y aura pas d’entraînement ce samedi.