ENTRAÎNEUR RAMAPATEE GUJADHUR : A matured Ready To Attack, a déclaré Steven Arnold

Steven Arnold nous a habitués à une victoire par journée. L’Australien a évolué un cran au-dessus samedi pour offrir son tout premier doublé au Champ de Mars. Une performance attendue du côté de la casaque bleu électrique eu égard à ses engagements dans cette 19e journée. Avec la douzaine de gagnants dans l’escarcelle, Arnold dépasse Robert Khathi et Jeanot Bardottier au sein du trio dominateur, grâce à un plus grand nombre d’accessits (36). Mais la course à la Cravache d’Or 2017 est loin de livrer son verdict. Le jockey de Gujadhur laisse sa place vacante au lendemain du Maiden quand il regagnera son Australie natale.
« C’est vrai que je tiens enfin mon premier doublé. It’s nice to bag two wins in a meeting. C’est une très bonne sensation », rappelle Steven Arnold à la sortie de la Jockey’s Room samedi. Celui qui est considéré comme étant le plus calme des jockeys de ce cru 2017, analyse sa journée. « Ready To Attack was probably the best horse in race 5. He won nicely. J’étais personnellement très content to see the horse back to his form. I was’nt over confident but I knew he will be there ».
Lui qui avait laissé passer une première chance avec ce coursier, gros favori de la Duchesse fin mars dernier, à cause de son big riding weight (56 kg), s’est bien débrouillé samedi. Ready To Attack revenait après de sérieux pépins de santé qui l'avaient mis hors compétition pendant quatre longs mois.
« Poste vacant en septembre »
« Obvioulsly he had a lot of track work. Il a montré une grande maturité. That was enough to make the job easy. Il faut dire que mon coursier looks beautiful in the yard. Et là, tout le crédit revient à la famille Gujadhur qui s’est bien occupée de Ready To Attack pour l’amener au niveau auquel il s’est affiché avant cette victoire ».
A Rs 240 chez les bookies, Ready To Attack a attaqué ce Draper’s Mile tambour battant. Une course from start to finish. « Eventhough he had a long lay off, he stayed pretty fit. The horse showed a bit of laziness around the corners. But once I put the whip in the last 100m, he stayed on strongly».
Rasta Rebel qui descendait de classe, ouvrit son compteur dans un rôle de favori (Rs 300). « C’est un 3-ans qui a porté une grosse charge (61 kilos). Dans ce rating 0-20, tout pouvait arriver. Comme Rasta Rebel n’a pas une grosse vitesse initiale, j’étais content de suivre tranquillement. I would’nt say that he showed a big turn of foot. Mais il a fait les choses bien. He kept running nicely in the final stages ».
Arnold s’est offert une 12e deuxième place samedi avec Act Of Loyalty dans l’épreuve des 3-ans. « Avec une meilleure ligne (2) et 58 kg, je pensais que j’allais être tout le temps devant Oomph sur le parcours. I would like to be infront of Oomph but he showed guts. The winner was too good. Act Of Loyalty était à sa deuxième course en trois semaines. He needs a bit of rest and I’m sure he will be better in his next outing », souligne l’Australien qui projette de rentrer dans son pays après le Ruban Bleu.
Lord Al (dernier) et Evergreen (7e) qui constituaient les deux autres montes d’Arnold lors de la 19e journée, n’ont fait que de la figuration. « I thought that Evergreen was in a better shape. Lord Al was also very disappointing ».