THE FAM MAURITIUS DERBY CUP — G 1 (4YO/WFA) — 1850M : Hard Day’s Night pour l’honneur

Hard Day’s Night est déjà sacré champion des 4-ans. Cette dernière étape comptera surtout pour l’honneur. Rien n’est gagné, même s’il est largement avantagé au handicap vu que l’épreuve se court à poids d’âge. Paladin, en net regain de forme dernièrement, se pose comme son plus sérieux adversaire. Mais attention au numéro 2 de Rameshwar Gujadhur, Orange Tractor !
Trois établissements sont représentés dans cette course, à raison de deux chevaux chacun. On voit d’emblée que Ramapatee Gujadhur aligne Kemal Kavur dans le but de s’assurer que l’épreuve soit courue à une allure correcte. Ce dernier n’a rien réussi de bon jusqu'ici et on serait surpris de le voir tenir jusqu’au but. Ce qui serait intéressant, c’est de savoir la tactique qui sera choisie du côté de Rameshwar Gujadhur. Ses deux représentants ont la possibilité de faire la course à l’avant. Orange Tractor a hérité d’une meilleure ligne, mais rien ne dit qu’il est plus rapide que Hard Day’s Night. Ce dernier, en dépit du fait qu’il s’est amélioré dernièrement, a tendance à ne pas démarrer comme il se doit. Aussi, il faudrait tenir compte que Hard Day’s Night est un gallopper et qu’il n’aime pas être retenu dans un parcours. Son entraîneur est d’avis que ce n’est qu’en adoptant cette tactique qu’il se montrera le plus redoutable.
Reste qu’il sera pour la première fois aligné sur plus de 1600m. À sa dernière sortie, il avait peiné pour dominer Greatfiveeight. Mais il faut reconnaître qu’il rendait à ce dernier 6,5 kg, alors que tous les chevaux sont à la même échelle cette fois. En jetant un coup d’œil au pedigree de Hard Day’s Night, on a noté que sa poulinière a gagné sur 2000m, ce qui vaudrait dire qu’il devrait être en mesure de s’adapter au parcours du jour. Orange Tractor a gagné sur 1850m la dernière fois, mais dans un champ moins relevé. Il s’est aussi imposé sur 2000m en Afrique du Sud. On est sous l’impression qu’il a encore progressé et qu’on n’a pas encore vu le meilleur de lui. Il ne sera nullement surprenant que ce soit lui le plus sérieux adversaire du favori.
Pour en revenir aux engagés de Ramapatee Gujadhur, c’est sans surprise que Steven Arnold a opté pour Paladin. Ce cheval s’est montré en net progrès la dernière fois. Il a connu des problèmes au début de la saison, mais cela semble maintenant derrière lui. Si on se base sur ce qu’il avait démontré à ses débuts lors du dernier week-end international, c’était un cheval qui était promis à un bel avenir au Champ de Mars. Il ne faut pas l’oublier. Le parcours est dans ses cordes et il présente une plus belle robe, et ne devrait pas être loin de sa meilleure forme. Et on connaît la belle histoire entre Ramapatee Gujadhur et les épreuves relevées.
Vincent Allet aligne Netflix et New Hampshire. Le premier nommé, après un bon début, est rentré dans le rang. À son détriment, il faut souligner qu’il s’était blessé après la troisième journée. Il se peut aussi qu’il soit revenu trop vite après son retour en compétition. Il a eu cinq bonnes semaines pour se remettre sur le bon pied et Ryan Wiggins semble bien s’entendre avec lui. Il est à notre avis le dark horse de la course. Il se contentera de suivre à son rythme dans la partie initiale en raison de son mauvais numéro. Il a gagné sur 1800m en Afrique du Sud et s’est placé sur 2000m. New Hampshire n’a pas encore montré le bout du nez. Comme il s’est imposé sur 1750m dans son pays natal, le parcours du jour devrait lui être convenable. Comme dit plus haut, on est resté sur notre faim en ce qui le concerne et on le présente comme un outsider.
Hard Day’s Night, Paladin et Orange Tractor, c’est notre tiercé gagnant, mais l’ordre pourrait être interchangé.

LES AUTRES COURSES
Retour gagnant pour Jeanot Bardottier

1. Une autre victoire pour Seven League Boots. C’est une possibilité à prendre en sérieuse considération, surtout que le bout en bout se présente devant lui. Avec une troisième ligne — son compagnon de box Bridegroom Bertie a été dirigé vers la course d’attente depuis quelques journées —, il ne devrait éprouver aucune difficulté à prendre la direction des opérations et bien gérer son parcours. S’il peut faire à sa guise, il pourrait ne pas être rejoint. Le danger numéro un pour lui est Saarikh, qui retrouve une valeur inférieure et qui avait été battu par Seeking The Dream la dernière fois. Ce dernier est un meilleur cheval que Seven League Boots. Il ne devrait pas être trop distancé dans ce petit champ de six chevaux et pourrait ainsi arriver à temps pour retourner la situation en sa faveur. Il ne faut pas négliger les chances de Wing Man, qui profite de sa bonne forme pour une autre tentative deux semaines après avoir renoué avec le succès. Lui aussi ne devrait pas avoir trop de terrain à refaire. On estime qu’Aficionado n’a pas été bien monté dernièrement. S’il peut bien se placer, il peut avoir du répondant au finish.

2. Les prétendants sont nombreux dans cette course de 1500m. Le départ sera d’une grande importance pour l’un d’eux, en l’occurrence Sierra Redwood, qui peut imposer sa loi en l’absence de chevaux rapides. Au fait, seul Gondwana semble capable de mener le peloton, mais les deux proviennent du même entraînement. On penche plutôt pour une course à l’avant de Sierra Redwood, avec Gondwana dans son sillage. Charleston Hero ne devrait pas être loin et on aura tendance à oublier sa course de la 13e journée, où il était passé à côté de la plaque. On est d’avis qu’il a reçu un entraînement plus adéquat cette fois. En 0-26, il devrait dominer ses adversaires du jour. Quant à Gondwana, on s’attend qu’il soit en progrès. On a trouvé le nouveau Gold Medalist au point pour démarrer sa carrière. Il a couru trois fois sur 1600m et se manifestera au finish. Without A Doubt avait été privé d’un bon parcours lors de la 11e journée. Il est mieux placé au départ et les 1500m ne seront pas un problème. Il ne faudrait pas l’écarter hâtivement. Au contraire, il faut l’inclure dans toutes les combinaisons.

3. Rien n’est joué sur ce sprint de 1400m. Glen Coco, après sa victoire, doit être respecté. S’il prend un meilleur départ, il sera sans doute le cheval à battre vu qu’il sera en pole position durant la course. Il pourrait même diriger le peloton s’il peut se porter facilement en tête. On aura aussi les yeux rivés sur Gimme Green, qui a à son actif deux courses qui ne sont pas passées inaperçues. La première ligne peut lui donner la possibilité de suivre d’un peu plus près. S’il revient après deux semaines seulement, c’est qu’il a très bien pris sa dernière course, alors qu’il avait eu à se reposer pendant plusieurs semaines auparavant. C’est un des meilleurs finisseurs de la course et il faudra compter avec lui. À retenir Rumbullion, même s’il n’a pas encore répété deux bonnes performances. Battu de peu par Var’s Dream le 1er juillet, il a sa chance. Criss Cross Man a la ligne contre lui. Il peut certes venir au finish, mais il faudra au préalable trouver une bonne position en début de course. Une place paraît plus à sa portée. Black Parrot est un cheval qu’on aime bien. Il avait été victime d’une chute la semaine dernière. S’il peut être bien contrôlé, il aura son mot à dire. À ne pas négliger Glorious Goodwood, qui court sans œillères et qui retrouve des adversaires plus à sa mesure que lors de la première manche du championnat des 3-ans.

4. On espère que cette course ne sera pas tronquée et que c’est le meilleur qui l’emportera. Moi Power a été bien servi par le tirage au sort des lignes avec son numéro 2 à la corde. La position tête et corde est envisageable. Maestro’s Salute, dont l’entraîneur a préféré cet engagement plutôt que celui sur 1365m, se retrouve complètement à l’extérieur. Pour avoir une chance, il peut essayer de contourner ce handicap. Mais la question est de savoir s’il n’aura pas à puiser dans ses réserves. Il pourrait pister Moi Power et démarrer de loin dans le but de le surprendre. Il n’est pas exclu qu’on assiste à une petite lutte à l’avant. La présence d’After Midnight est aussi à tenir en compte. Mais il pourrait opter pour une course plus sage cette fois car on considère qu’il ne doit pas nécessairement courir en tête. Burg, qui a émigré chez Shirish Narang, tente toujours de vaincre le signe indien. Il en est à sa 12e tentative, mais à la première sous ses nouvelles couleurs. Il ne portera qu’un tongue-tie cette fois. Nordic Storm est un cheval qu’on avait repéré à ses débuts, mais qui n’a pas confirmé. Il semble mieux acclimaté et mérite qu’on lui accorde une chance. Du lot, le cheval qui nous a laissé la meilleure impression est le nouveau Act Of Loyalty. S’il répète ce qu’il a démontré à l’entraînement, il pourra s’imposer d’entrée. À retenir également Melson, dont la dernière course doit être vite oubliée, même si en B46 ce ne sera pas facile.

5. On se dirige à une lutte entre Entree et Psycho Syd, avec Lucky Valentine comme troisième larron. Ce dernier sera sans doute en tête de la course. Le parcours réduit plaide en sa faveur. S’il peut négocier les premiers 400m sans sortir de son pas, il sera difficile à reprendre. Entree tentera de suivre de près. S’il doit courir one off, cela ne sera pas un problème étant bien maniable maintenant. Mais avec 61 kg sur le dos, il risque d’avoir à se surpasser en fin de parcours. Donnie Brasco ne se présentera pas au départ comme un faire-valoir. À son meilleur niveau, il aurait facilement dominé ses adversaires du jour. Sa course de rentrée a été remarquable et on peut s’attendre qu’il ait bénéficié de cette course. À la faveur de son bon couloir, il pourrait se retrouver dans la position idéale en attendant l’emballage final. Toutefois, au finish, il devra compter avec Psycho Syd, qui aurait certainement battu Step To Fame si Kersley Ramsamy s’était montré plus avisé dans la ligne droite finale. Quid de Mystical Twilight, vainqueur à ses débuts sur 1000m ? Il monte nettement en valeur et aura à se battre pour se faire remarquer. Le nouveau Nation Builder est à suivre.

7. Il n’est vraiment pas facile de faire son choix dans cette course qui accueille les débuts de trois nouvelles unités. On avait bien aimé My Boy Willie, mais sa mauvaise ligne sera un handicap. On a aussi remarqué que Jeanot Bardottier a choisi Shield Of Thunder. Kimberley a déjà fait ses preuves et mérite toute l’attention. Political Power n’a pas encore confirmé depuis sa victoire en décembre dernier, mais cela ne saurait tarder. Chap Trap est, lui aussi régulier, mais devra composer avec une mauvaise ligne. Declarator doit opter pour une course plus sage pour conserver ses chances intactes. Il a le droit de penser que la victoire est possible. Midnight Man présente un palmarès intéressant pour un 3-ans. Il est tenu en haute estime par ses propriétaires. Rob’s Jewel aurait été un des choix de Philippe Henry pour l’établissement Sewdyal. Il n’a pu courir la semaine dernière faute de place. Le parcours peut toutefois paraître un peu long pour ses débuts. On a finalement porté notre choix sur Declarator.

8. On a fait de St Arnault le vainqueur du Prix du Centenaire de l’Alliance française. Le cheval a été raccourci sur 1500m et devrait être sur un parcours idéal. Il a par ailleurs bénéficié d’un meilleur entraînement que la semaine précédant sa dernière course. Roy’s Express pourrait réaliser une meilleure course s’il parvient à prendre la direction des opérations. Il est le frontrunner de la course et les 100m additionnels sont en sa faveur. Ramaas revient avec des œillères cette fois. Il est bien placé au départ et n’aura pas à faire les extérieurs. Logan a une mauvaise ligne contre lui. Il aura tout un champ à remonter. Caracal sera mieux servi sur 1500m, mais il pourrait préférer une distance rallongée. Newsman court sans œillères, mais on ne sait comment il se comportera. Dans ce champ, Marine Sky peut, au plus, aspirer à une place dans le quarté. On dira en conclusion que St Arnault ne sera pas facile à battre.


Nos pronostics
Seven League Boots
Saarikh
Wing Man
Aficionado

Charleston Hero
Without A Doubt
Sierra Redwood
Gold Medalist

Glen Coco
Gimme Green
Criss Cross Man
Black Parrot

Act Of Loyalty
After Midnight
Nordic Storm
Burg

Psycho Syd
Entree
Donnie Brasco
Lucky Valentine

Hard Day’s Night
Paladin
Orange Tractor
Netflix

Declarator
Political Power
Kimberley
Chap Trap

St Arnault
Roy’s Express
Ramaas
Logan


Affaire méthadone : Joorawon
manquera à l’appel de six journées

L’enquête sur la présence du produit prohibé méthadone dans le système de Rye Joorawon a eu lieu hier après-midi. Le jockey a plaidé coupable pour la présence du produit dans son urine à l’analyse, mais a soutenu qu’il n’a jamais ingurgité de la méthadone. Il a déclaré qu’il se pourrait qu’il ait été victime d’un foul play. Après avoir écouté ses explications, le board des Racing Stewards l’a finalement suspendu pour une période de six journées au lieu de neuf vu qu’il a déjà purgé trois semaines de mise pied depuis que le résultat de la première analyse a été connu. Il devra aussi payer une amende de Rs 50 000.
Au cours de l’enquête, Rye Joorawon a soutenu à plusieurs reprises n’avoir jamais pris ce produit. Il a soutenu qu’il est vrai qu’il peut prendre quelques verres entre amis le dimanche, mais jamais de la drogue. Il pense qu’il a peut-être été contaminé lors d’un échange de verres qui serait passé inaperçu. Il a soutenu qu’il n’aurait jamais donné son accord pour la prise d’urine s’il s’était drogué. Il dit qu’il aurait cherché un prétexte pour ne pas monter le 17 juin. Or, quand il lui a été demandé de passer à cet exercice, il a été le premier à donner son accord.
La question de contamination a été abordée, mais, au final, on n’est arrivé à aucun résultat. Il a aussi été question que le taux trouvé était faible, mais comme il pouvait prendre huit jours pour que le système élimine cette drogue, rien n’a pu être vraiment prouvé.
John Zucal a déclaré que cette affaire était très sérieuse. Il a été question de l’image des courses qui a pris un sérieux coup, et de la sécurité des jockeys et des chevaux. Il ne faut pas oublier que le 17 juin, il avait pas moins de sept montes au programme et qu’il lui fallait être lucide pour prendre les meilleures options durant une course. Il a demandé à Rye Joorawon de se remettre en question et qu’il était temps qu’il choisisse le bon chemin. Au final, il a dit qu’il fallait lancer un message fort pour qu’une telle chose ne se reproduise, d’où la sanction initiale de neuf journées.