Le limogeage de Jose Mourinho a coûté plus de £20 millions à Manchester United, a annoncé le club de Premier League anglaise, tout en saluant l’impact de son successeur Ole Gunnar Solskjaer.

La somme de £19,6 millions de livres, qui figure sous la mention “points exceptionnels” dans le rapport financier trimestriel, inclut les versements destinés aux membres de l’équipe de Mourinho partis avec l’entraîneur lors de son limogeage en décembre, selon le communiqué du club. Sur le terrain, Man U a été transformé par l’arrivée de Solskjaer comme intérimaire sur le banc, intégrant le top 4 national alors qu’il pointait à 11 longueurs des places pour la Ligue des Champions au départ du Portugais. “L’engagement de Ole et Mike (Phelan) comme manager et assis- tant (…) a eu un impact positif sur le club” a écrit le vice-président Ed Woodward. “On se réjouit de la progression des performances de l’équipe depuis décembre et on s’attend à terminer fort la saison 2018-19”.

La situation est moins brillante en Ligue des Champions: la défaite à domicile face au Paris SG (2-0) a sérieusement hypothéqué les chances de Man U avant le quart retour le 6 mars à Paris. Du côté des résultats financiers, le club a annoncé un chiffre d’affaires record de £208,6 millions au cours du deuxième trimestre de l’exercice comptable clos le 31 décembre 2018, avec un excédent brut d’exploitation (EBITDA) de £104,3 millions et un bénéfice opérationnel de £44 millions. Le montant des salaires versés pendant le trimestre s’est élevé à £77,9 millions de livres, soit une progression de 11,8% comparé à la même période de l’exercice précédent.