HALTÉROPHILIE - CHAMPIONNATS DU COMMONWEALTH : Les jeunes Madanamoothoo et Pandoo s’illustrent

Fortunes diverses pour les haltérophiles mauriciens engagés lors de la première journée des championnats du Commonwealth au Gold Coast Sport & Leisure Centre en Australie. Si Dorian Madanamoothoo et Dinesh Pandoo ont pu se retrouver sur le podium en décrochant chacun une médaille d’argent et une de bronze chez les Youth et juniors, Roilya Ranaivosoa, médaillée d’argent lors de la dernière édition, n’a pu que terminer cette fois à la quatrième place. Pas de podium également pour Jonathan Coret, qui s’est retrouvé à la huitième place.
En action chez les -56 kg, Dorian Madanamoothoo a réalisé 80 kg à l’arraché et 98 kg à l’épaulé-jeté, pour un total oympique de 178 kg, ses tentatives à 84 kg et 110 kg s’étant avérées infructueuses. La médaille d’or est revenue à l’Indien Jeremy Lalrinnunga, impressionnant avec ses 240 kg au total olympique (109 kg à l’arraché et 131 kg à l’épaulé-jeté). Du côté des seniors dans cette même catégorie, la palme est revenue au Malaisien Azroy Muhammad (253 kg). Il adevancé le Sri-Lankais Jayasooriya (247 kg) et l’Indien Gururaja (246 kg).
Quant à Dinesh Pandoo, engagé dans la catégorie -69 kg, il a réussi un total olympique de 236 kg. À l’arraché, il a réussi une performance de 103 kg à sa troisième tentative et une prestation de 133 kg à l’épaulé-jeté. Par contre, Roilya Ranaivosoa, qui a évolué cette fois chez les -53 kg, a réussi une performance de 82 kg à l’arraché à sa troisième tentative, mais a manqué deux tentatives à104 kg et 105 kg à l’épaulé-jeté, se contentant d’une barre à 100 kg. Son total olympique à 182 kg l’éloigne ainsi du podium, où se sont retrouvées les Indiennes Sanjita Khumukcham (195 kg) et Santoshi Matsa (194 kg), de même que Dika Toua, de Papouasie Nouvelle-Guinée (185 kg). Ces trois leveuses de fonte étaient d’ailleurs considérées comme les principales adversaires de la représentante mauricienne.
Quant à Jonathan Coret, engagé dans la catégorie -62 kg, il a soulevé la barre à sa première tentative à 105 kg à l’arraché, mais devait échouer lors de ses deux tentatives à 110 kg. Même scénario à l’épaulé-jeté, avec une tentative réussie à 135 kg et deux échecs à 140 kg. Cette catégorie a vu la domination du Papou Morea Baru (120 kg, 162 kg et 282 kg). Le podium était complété par le Pakistanais Talha Talib (272 kg) et le Malaisien Mohd Nordin (270 kg). En fin de matinée aujourd’hui, Ketty Lent était la seule haltérophile mauricienne en action.