HIPPISME - APPELS DE DANIELSON ET DE LERENA : Le board d’appel annule la suspension de trois mois

Le board d’appel a rendu son verdict au sujet des appels que les jockeys Raymond Danielson et Brandon Lerena avaient interjeté contre leur suspension de trois mois infligé par le board des Racing Stewards pour avoir enfreint la clause « k » du contrat des jockeys étrangers. Ils étaient tous deux défendus par Me Gavin Glover. Ce qui fait que les deux cravaches pourront reprendre les étriers lorsqu’ils regagneront leur pays, à condition d’avoir le feu vert de la police mauricienne.
On se souvient que lors de l’appel, Me Glover avait attiré l’attention du board d’appel de lacunes dans les règlements tout en démontrant que les commissaires n’ont pas les pouvoirs pour prendre cette décision sous le Rule 11 (d) des Rules of Racing, qui stipule que ce droit revient aux administrateurs, tout en faisant ressortir que la directive « k » est une annexe contractuelle hors de la juridiction des règlements du MTC.
Me Glover avait aussi souligné que les photos utilisées pour l’identification des personnes concernées lui ont été envoyées après le délai prescrit pour l’appel et qu’il avait refusé d’accuser réception de ce document. De ce fait, il avait exigé que ces photographies ne fassent pas partie des précédures.
Me Glover a élaboré sur la définition du mot associate qui figure dans la charge qui pèse sur ses clients pour démontrer qu’ils n’avaient pas de connexion avec le bookmaker Jankee. Du reste, il a rappelé que le Cheif Stipe a admis qu’il n’y avait pas d’évidence que les deux jockeys savaient que la personne présente sur la photo était un bookmaker et qu’il aurait accepté le témoignage de quelqu’un à ce sujet. De ce fait, le mot associate était inapproprié selon lui, car il n’y avait pas d’intention de commettre un acte répréhensible.

Ioannis Poullis ok, Vaibhav out !
Le Licensing Committee du Mauritius Turf Club, réuni mardi, a recommandé au Board des administrateurs l’approbation de la demande de l’entraîneur Preetam Daby d’engager Ioannis Poullis, jockey chypriote basé en Allemagne. Daby, un des derniers venus dans le circuit des entraîneurs, connait une saison difficile, après un bon début d’exercice. Il est actuellement quatorzième et avant-dernier au classement avec trois victoires seulement pour 36 chevaux sollicités.
Poullis arrive, c’est l’Indien Ravikumar Vaibhav de l’entraînement Shyam Hurchund qui est contraint de faire ses valises. Débarquant en cours de saison et n’ayant ramené le moindre gagnant en seize montes, il s’est vu résilier le contrat au terme de la 19e journée.
C’est le revenant Yashin Emamdee qui a entraîné les chevaux de Hurchund depuis lundi. Il devrait défendre ses couleurs en courses dès samedi.
Hurchund qui est à sa deuxième saison au Champ de Mars, est rappelons-le, lanterne rouge au classement avec rien que deux victoires en 75 engagements 2017.

Bardottier en appel, Chisty diffère
Jeanot Bardottier, lourdement sanctionné samedi dernier pour interférence sur Spin A Coin, a fait appel contre cette sanction. Au soir de son retour après une longue suspension, Bardottier s’était déjà vu infliger deux semaines de mise à pied (faute sur Five Star Rock) qu’il devait purger lors des 19e et 20e journées. À peine avait-t-il fait appel, qu’il a écopé de quatre autres semaines de suspension samedi dernier pour careless riding. Tout compte fait, c’est sur deux fronts avec un cumul de sanctions que le "bad boy" du Champ de Mars aura à faire face.
De son côté, l’appel d’Imran Chisty contre sa suspension pour careless riding sur Kentucky Bluegrass (16e acte) a éte rejeté hier. Etant engagé dans le Turf Magazine Golden Trophy samedi, l’Indien de l’entraînement Patrick Merven a demandé et obtenu du MTC que sa suspension soit différée. Du coup, Chisty manquera l’appel le samedi 12 août (21e journée).

Parachute Man sur 2 tours mardi
Fait assez rare. Sur la petite piste mardi, alors que les éventuels partants de Turf Magazine Golden Trophy (course sur 2 200m samedi) affûtaient leurs armes, le double travail du Cheval de l’Année Parachute Man n’est pas passé inaperçu. Il a été vu travailler sous la selle de l’Australien Brad Pengelly avant de retourner en piste pour une autre séance de travail avec l’apprenti Kenny Gustave. Le coursier de Ricky Maingard sera le favori de l’épreuve principale samedi.
Par ailleurs, les deux barrier trials à l’affiche mardi ont concerné rien que de nouvelles acquisitions. Apres Ski et Apple Jack (Raj Ramdin), et Argo Solo (Ricky Maingard) dans le premier essai ; Anton Ruskin et son compagnon de box The Great Victory (Shirish Narang) dans le second.

Ramgopal réprimandé, Mogun suspendu
Un communiqué signé Samraj Mahadia (Chairman of Inquiry) ce matin, nous apprend que deux apprentis jockeys ont été convoqués tout dernièrement pour des incidents sur et en dehors de la piste du Champ de Mars. Le premier concerne l’apprenti Sanish Ramgopal, déjà interdit de monter chez les pros par le Licencing Committee depuis la semaine dernière. Il est reproché à Ramgopal d’avoir eu un "unseemly behavior to a parking attendant " lors de la 13e journée (17 juin). Il a été réprimandé sous le MTC Rule 53 (a). Palveer Mogun, lui, a plaidé coupable sous une charge de "improper conduct" (MTC Rule 53 (a)). Il a été suspendu pour les prochaines courses réservées aux jockeys et apprentis mauriciens.