Easy Lover a confirmé sa bonne course dans la Duchesse. Ses petits ennuis étaient derrière lui samedi et il a sorti une belle accélération pour faire sienne la course principale de la 13e journée. Il n’est peut-être pas de la même trempe qu’Ernie, mais il devrait être utile à son entourage pour le reste de la saison.
Cette épreuve de 1500m a été tactique. D’un côté, il y avait Unbridled Joy qui a essayé d’imposer son rythme pour conserver le plus de ressources possibles pour l’emballage final. D’un autre côté, surtout celui de Gilbert Rousset, l’important pour Argun était de prendre la foulée d’Unbridled Joy, tandis que pour Everest, il fallait tenter quelque chose vu que le cheval de Rye Joorawon ne l’aurait pas suivi dans sa tentative. L’effet de surprise pouvait s’avérer déterminant. Comme Cédric Ségeon l’a si bien dit après la course, il a eu la bonne idée de suivre Everest quand il a vu que Brandon Lerena a campé sur sa position avec Argun.
Le rythme avait bien accéléré dans la descente sous l’impulsion d’Everest. Après 11″14 entre le Tombeau Malartic et les 800m, le gris a appuyé un peu plus sur l’accélérateur avec 10″82 et 10″68. Ce qui fait un total de 32″64 pour les 600 m séparant les 1000m des 400m. Confiant de la tenue de son cheval, Ségeon a bien fait de mettre de la distance entre Argun et lui. Brandon Lerena pensait sans doute que tous ceux qui essaieraient de suivre Everest en payerait les conséquences de leur audace.
Everest a fait ce qu’il a pu, mais son jockey avait présumé de ses forces. Mais au final, on dira qu’il n’a pas si mal fait vu qu’il n’a été repris que par Easy Lover. Argun est revenu quelque peu tardivement après avoir versé à l’intérieur comme à son habitude. Awesome Adam n’a pas été en mesure de faire sentir sa présence, après avoir crevé l’écran à sa dernière sortie. Le cheval a couru en désordre et n’a jamais pu accélérer en fin de parcours. Questionné, son jockey n’a pas trouvé d’explication à cette mauvaise performance. Il a toutefois fait référence à l’état de la piste qui était plus dure cette fois. Chinese Gold aussi n’a été qu’un simple spectateur. Qatar Spring, qui avait besoin d’une course, est retourné avec une boiterie. Awesome Power a plutôt bien terminé après avoir suivi en dernière position.
Ainsi, avec Ernie et Easy Lover, Jean-Michel Henry et Cédric Ségeon possèdent deux chevaux capables de leur ramener de précieuses victoires au haut niveau.