United Chinese Associations

À l’initiative de l’United Chinese Association (UCA), une patrouille d’une trentaine d’individus adeptes d’arts martiaux, a été mise sur pied depuis la semaine dernière pour sillonner les rues de Chinatown, surtout le soir, afin d’assurer la sécurité des habitants et des commerçants. Si cette décision a été bien accueillie par certaines personnes, d’autres craignent une police parallèle. Cependant, les Casernes centrales sont très claires en ce qui concerne les paramètres de cette patrouille. « Personn pa gagn drwa fer zistis li-mem », a indiqué l’inspecteur Shiva Coothen du Police press office.

Le responsable de communication de la police a avancé que depuis quelque temps, les Casernes centrales ont pris connaissance des inquiétudes des habitants de cette région et les commerçants en ce qui concerne la sécurité. « Les responsables de la Metropolitain division, la Crime Prevention Unit, la police régulière et les forces vives de Chinatown se sont rencontrés pour faire un état de la situation. C’est alors que les habitants ont suggéré la mise sur pied d’un Neighbourhood watch ». « A aucun moment zot pas appeler a fer le travay de la police », a prévenu l’inspecteur Coothen.

Dans cette optique, la police prévoit plusieurs réunions à travers la CPU « qui leur inculquera les principes du Neighbourhood watch, son fonctionnement et la meilleure façon de passer les informations aux autorités ».

Il insiste pour que cette patrouille et autres associations de quartiers à travers l’île travaillent en collaboration avec la police. Il concède toutefois que l’article de la District and Intermediate court du Criminal Justice Act permet à un citoyen d’arrêter une personne qui commet une infraction à la loi. « Ninport ki sitoyen ki trouv enn dimoun pe komet krim, andomaz bann infrastriktir publik, ena drwa pou fer enn arrestation et remet la personn a la polis pour lanket », dit-il.

En ce qui concerne la sécurité de Chinatown, les Casernes centrales disent qu’il existe un “hotspot policing” où un véhicule est stationné en permanence pendant la nuit, tandis que des unités comme la CID et les éléments de la Field Intelligence Unit effectuent des contrôles réguliers.