La mise en place de l’Attitude International Jockeys’ Day 2015 prévu pour dimanche est complétée. À un élément près (le Français Ioritz Mandizabal est attendu aujourd’hui), jockeys, Lady Riders de la Fegentri et invités de marque du Mauritius Turf Club sont déjà sur place.
Après le tirage au sort des montes hier soir au Ravenala Attitude Hotel Balaclava et l’exercice du tirage des lignes ce matin au Champ de Mars précédé quelques heures plus tôt par un tour de chauffe de quelques-uns des acteurs, Derreck David, Nooresh Juglall, entre autres, la fête peut commencer.
Si le week-end international dont on s’était habitué ces dernières années fait place comme c’était jadis le cas à un meeting simple (dimanche), le plateau 2015 proposé semble équilibré avec quelques cravaches de valeur, les Français Thierry Jarnet et Ioritz Mandizabal, l’Australien Noel Callow, le Sud-Africain Stuart Randolph, auxquelles sont venus se joindre deux fils du sol, Rye Joorawon et Nooresh Juglall, qui n’ont rien à envier à leurs pairs étrangers.
Aussi, si Callow, victorieux deux fois de cette compétition dans le passé (2007 et 2012), veut rejoindre le Belge Christophe Soumillon (vainqueur en 2004 et 2005), l’Australien semble bien armé sur le papier, ayant hérité des montes d’Everest (épreuve principale), Craftsman (4e), Please To Progress (9e), entre autres.
Derreck David, la Cravache d’Or de la saison mauricienne 2015, sera le plus suivi sur Nordic Warrior dans l’épreuve phare. « Sur la forme du moment, Nordic Warrior est mieux qu’Everest. But it’s all racing ! » concède le cavalier.
Des deux Mauriciens de la partie, Nooresh Juglall paraît le mieux servi au sort, avec quelques coursiers qu’il connaît bien. « Ryder Cup reste définitivement ma meilleure chance », lâche avec assurance Juglall. Isipho, Traianius, Captain Magpie ou encore Esteco restent dans le viseur de celui qui fait carrière à Singapour.
Rye Joorawon, lauréat en 2013, aura à cravacher dur, ayant tiré dans l’ensemble un lot moyen avec en tête les deux Gujadhur Silver Bluff et Azapel. Dominic Tourneur, Australien d’origine mauricienne et qui découvrira le Champ de Mars pour la première fois dimanche, a un atout majeur en Desert Sheik dans la cinquième course.
Au plan cérémonial d’hier, on notera le discours du président du Mauritius Turf Club, Jeenarain Soobagrah, lequel a parlé de « transparence, intégrité et impartialité », tout en citant « la France et Hong Kong qui ont pris des décisions fermes et courageuses, tout en bénéficiant de l’apport de l’État pour qu’ils soient à leur niveau actuel en termes de courses hippiques ».
Louis Romanet, le président de la FIAH, a tenu à honorer de sa présence au meeting hippique dominical pour montrer, dit-il, « le soutien de la Fédération internationale hippique au MTC dans ces moments difficiles ».