Jean-Sébastien Bach a marqué l’histoire, tant ses créations ont contribué à l’évolution du système musical. Bach est considéré jusqu’aujourd’hui comme le père de la musique en Occident. Jazzmen et “métaleux” reconnaissent l’influence majeure du compositeur allemand. Un génie venu au monde le 21 mars 1685, et dont le rayonnement est infini.
Certains de nos lecteurs ont en mémoire le générique du dessin animé Il était une fois l’homme. Il s’agit de la Toccata de Jean-Sébastien Bach. Une musique à la mesure de notre épopée humaine, une fresque composée pour orgue. Ce compositeur d’un autre temps a prêté ces mêmes notes à Johnny Halliday dans Que je t’aime. Outre les musiciens de variété, solistes de rock-metal et jazzmen doivent aussi quelque chose à Bach. Ceci s’ajoute au respect témoigné par les grands noms du répertoire.
Ce compositeur de génie a composé une oeuvre colossale. Il a utilisé tout ce que son époque pouvait offrir comme opportunité d’écriture. Sa production musicale regorge de chefs-d’oeuvre dans tous les domaines. Bach est une référence pour les compositeurs. Mozart et Beethoven s’en sont inspirés. Chopin jouait quotidiennement Le clavier bien tempéré, véritable pierre angulaire du piano. Il est d’ailleurs surprenant d’apprendre que Bach n’a jamais écrit pour le piano. Pour cause, le piano n’existait pas à son époque !
Bach est un musicien spirituel, jamais trop intellectuel. Il faut se laisser porter par l’écoute, et un trésor apparaît derrière ses notes. Si son oeuvre dégage une impression familière, Jean Sébastien Bach (1685-1750) n’en est pas moins un compositeur du 18e siècle. Bach est une source qui a irrigué la musique durant des siècles, et encore de nos jours. Cela nous semble étonnant aujourd’hui, mais Jean-Sébastien Bach n’était pas apprécié à son époque. Le temps a remis les pendules à l’heure : il est à présent considéré comme un des sommets de la musique et souvent désigné comme le “père de la musique” par les compositeurs.