Pour la reprise parlementaire ce mardi, la Koalision Zilwa Po Lape (KZPL) s’est rendue à l’hôtel du gouvernement afin de déposer des lettres de demande à tout les membres de l’assemblée. Les requêtes concernant principalement Agaléga ainsi que les différentes spéculations sur l’installation d’une base militaire à Agaléga.

La KZPL regroupe les différentes îles de l’Océan Indien, telles que Rodrigues, Agaléga, Maurice, Madagascar ainsi que l’île de la Réunion et les Seychelles qui ont également adhéré à cette coalition. Dans leurs demande, la KZPL a donc envoyé deux demandes spécifiques aux membres de l’Assemblée nationale ; rendre public le Memorandum of Understanding (MOU) basé sur le premier article de la constitution de l’île Maurice et la mise en place d’un Special Parleiamentary Inquiry Commission sur le Outer Islands Development Corporation et la condition de vie des Agaléens.

Pour Stephan Gua, membre de Rezistans Ek Alternativ et de la Koalision Zilwa Po Lape (KZPL), les grandes puissances mondiales à un certain intérêt pour les îles de l’Océan Indien, notamment les États-Unis et l’Inde. « Nous demandons à l’Assemblée nationale d’user de tous leurs pouvoirs afin que Maurice ne cède pas son intégrité territoriale à une tiers parti étant donné que le MOU entre Maurice et l’Inde est toujours secret. »