Le premier ministre est sorti de son silence par le biais d’un communiqué du Prime Minister’s Office après l’annonce de la commission d’enquête émise par la présidente à mi-journée.

Le différend entre le PM et la Présidente a pris une tournure différente en ce vendredi avec le ‘move inattendu d’Ameenah Gurib-Fakim et la réplique de Pravind Jugnauth. Désormais les deux plus hauts dignitaires de l’état ont entamé une escalade dont personne ne peut dire à ce stade où elle entrainera le pays.

Un communiqué du PMOen début de soirée, en effet,  annonce que le Premier Ministre a pris note d’un communiqué émanant du bureau de la Présidente de la République, aujourd’hui, faisant mention de l’institution d’une Commission d’enquête et de la nomination de Sir Hamid Moollan comme Président.

Ce communiqué pré-ministériel condamne avec force cet acte de la Présidente qui selon le PMO constitue une violation grave de l’article 64 de la Constitution de la République de Maurice.

Le PMO affirme que cette commission d’enquête est donc  « nulle et non avenue » et met en garde ceux qui  donneraient suite à cet acte illégal qui sera sans conséquence.