Dans le cadre de ces Jeux, des écoles de pays membres du Commonwealth sont jumelées avec celles de la ville hôte, Gold Coast, selon le programme School Connect, avec pour mis- sion que les élèves doivent partager et apprendre les cultures des deux pays durant une année avant les Jeux. À Maurice, c’est Dukesbridge (avec plus de 750 étudiants) qui a été sélectionnée pour s’associer à l’école publique Coomera de Gold Coast, qui compte 1 300 étudiants. Au cours de ces 12 derniers mois, les deux établissements ont été en contact via Skype, ou au travers des échanges de courriers électroniques, messages vidéo autour de projets spécifiques.

Les vidéos produites par Dukesbridge en particulier ont attiré l’attention du Comité d’organisation des Jeux (GOL- DOC). Pour la petite histoire, sachez que le projet mauricien a été montré à la reine Elizabeth, à Londres. Dukesbridge a également accueilli les athlètes représentant Maurice en février et ces derniers ont donné une démonstration de leur discipline.

Le projet final était un concours de créativité organisé durant le mois de mars à Dukesbridge dans le cadre des 50 ans d’indépendance de Maurice, où les familles des élèves ont été encouragées à se réunir pour créer une œuvre d’art représentant le pays. Les gagnants ont été déterminés par le nombre de Likes sur les médias sociaux. La collection entière peut être consultée sur Facebook.

Les cinq meilleures entrées ont été présentées au haut-commissaire d’Australie à Maurice, Jenny Dee, lors de la réception en l’honneur de la délégation mauricienne se rendant à la Gold Coast la semaine dernière. Shannon Briggs-Nursimulu, directrice de Dukesbridge, est actuellement à Gold Coast avec dans ses valises les cinq meilleures œuvres.

Le mercredi 28 mars, alors que la délégation mauricienne arrivait à la Coomera Rivers State School, le drapeau mauricien flottait fièrement dans la cour de l’école. Le directeur, le personnel et les élèves ont été fascinés par les œuvres produites et Shannon Briggs-Nursimulu, une Australienne qui a épousé un Mauricien, leur a parlé de la vie dans l’île.

« Les programmes de jumelage n’ont pas tous été couronnés de succès, mais Dukes- bridge et Coomera Rivers ont été très proactifs en tirant le meilleur parti du partenariat entre les deux écoles, avec l’aide du haut-commissaire d’Australie à Maurice. Après la réunion de jeudi dernier à l’école, il a été convenu que les deux établissements poursuivraient leur relation, même après les Jeux du Commonwealth, car elles ont été une source inestimable d’apprentissage et de sensibilisation culturelle pour les deux écoles », expliqué Shannon Briggs-Nursimulu.

Expérience à renouveler.