Cette semaine, cela fait déjà sept ans que le feu vert pour l’émission du chèque de quelque Rs 144 millions en vue de l’acquisition de la clinique MedPoint par le gouvernement avait été consigné dans un Confidential File au ministère des Finances. Depuis ce jour-là ont commencé les malheurs de Pravind Jugnauth, alors ministre des Finances dans le gouvernement dirigé par Navin Ramgoolam. A la veille de 2018, ce n’est pas encore fini.

Le Directeur des poursuits publiques, Me Satyajit Boolell, Senior Counsel, a complété les formalités pour aller en appel devant le Judicial Committee of the Privy Council contre l’acquittement par la Cour d’appel de Pravind Jugnauth, condamné à douze mois de prison.

En dépit de la sérénité affichée par le leader du MSM, il va de soi que la hantise du jugement du Privy Coucil pèsera de tout son poids au cours de l’année nouvelle, et ce, jusqu’à la décision de cette instance, même si elle ne fait aussi de bruits que les “kasrol de lakwizinn”.