Noël est fêtée différemment au sein des familles mauriciennes. Achat de cadeaux, décoration du sapin, renouvellement de rideaux et de nappes font partie des activités réalisées en amont. La veille, le jour de Noël et, pour certains, le Boxing Day, sont fêtés différemment. Plats et desserts traditionnels sont préparés pour un get together à la maison. Certains iront dîner au restaurant et d’autres iront faire du late night shopping.
Nous avons demandé à quelques familles mauriciennes d’ici et d’ailleurs de nous raconter comment elles préparent l’arrivée de Noël et comment elles la fêteront.

Akshay Kalawon : “L’occasion de réunir la famille”

Chez les Kalawon, à Morcellement St-André, Noël est l’occasion pour que la famille soit au complet. Akshay, 26 ans, sa soeur Ruhi et ses parents seront rejoints par une soixantaine de personnes à la veille de Noël. “Noël est une fête très importante chez nous. C’est l’occasion de réunir toute la famille et de passer un bon moment ensemble”, confi e Akshay. Il s’agira d’un double événement puisque c’est également l’anniversaire de la benjamine de la famille. Pour préparer la fête, les achats commencent au minimum une semaine avant Noël.

L’arbre de Noël artificiel reprendra sa place dans le garage et sera orné de guirlandes et d’autres décorations. Au menu de la soirée: une variété de gajacks comme les samoussas, des pâtés et des vol-au-vent. Pour le dîner, différents currys seront proposés: poisson et poulet. Le rasmalay fera office de dessert, ainsi
qu’un sorbet.

Le 25 décembre, la famille se rendra à la plage pour un moment de détente. Le lendemain, le Boxing Day sera célébré dans les règles de l’art. “Nous préparerons une dinde rôtie. C’est une habitude que nous avons prise, il y a fort longtemps”, confie Akshay.

 

Judex Rose (Australie) : “Préparatifs un mois à l’avance”

Chez les Rose, à Melbourne en Australie, Noël se fête durant tout le mois de décembre. Depuis le début du mois, le sapin est déjà décoré et les cadeaux sont précieusement gardés. “On s’y prend très tôt ici. Nous changeons toutes les nappes et nous décorons le jardin aux couleurs de Noël”, confi e Judex Rose, qui fêtera Noël avec sa femme Jenifer et son fi ls de 5 ans, Jared.

Le promoteur et musicien confi e que le 24 décembre, la famille a pris pour habitude d’aller assister à la messe de Noël à l’église St-Francis. “C’est une très belle messe. Il y a une grande chorale, un orchestre philharmonique et des ténors qui interprètent des chants de Noël avant la messe. C’est magnifi que.”

Le 25 décembre, un déjeuner en famille est prévu. Au menu : jambon à l’os, dinde rôtie et fruits de mer. Dans l’après-midi, rendez-vous est pris avec les amis pour gajacker et boire quelques verres.

 

Charly Allas (Rodrigues) : “Late night shopping et dîner à Port-Mathurin”

“En général, les gens attendent le 15 décembre, date où est versé le salaire, pour commencer à faire leurs achats. Pour ma part, je vais acheter un arbre de Noël naturel et le décorer avec des guirlandes. On achète des cadeaux qu’on partagera entre parents,
enfants, cousins et oncles, entre autres”, confi e Charly Allas, de Rodrigues. “Noël, c’est comme une renaissance pour nous, un recommencement.

Il nous faut commencer avec du neuf. On achète plein de nouveaux vêtements, draps et rideaux, entre autres.” Une partie de la population de Rodrigues se rendra à la messe dans la soirée du 24 décembre alors que l’autre ira faire du late night shopping à Port-Mathurin. “Nous dînerons sur place; tous les restaurants sont généralement bondés. Nous en profiterons pour manger des choses qu’on n’a pas souvent l’occasion de goûter: un briani ou un curry de porc, par exemple.”

Le déjeuner du 25 décembre sera composé d’un “kari poul lokal, enn poul lakour”, précise
Charly Allas. Le tout accompagné d’une fricassée de légumes et de salade, sans oublier la fameuse tourte au dessert. Par la suite, il rencontrera ses amis pour poursuivre la fête, probablement au bord de la mer.

 

Sarah et Didier Courteau : “Nous brunchons le matin de Noël”

Entre distribution de cadeaux, partage et cuisine, les Courteau en connaissent un rayon. Pour cette petite famille, Noël est la fête qu’elle prépare en grande pompe. Elle passe le réveillon exclusivement en famille. “Peu avant Noël, nous préparons des cookies pour les partager”, précise Didier Courteau, habitant de Stanley, Rose-Hill. Heureux papa d’une petite fille, le cuisinier nous raconte le premier Noël passé à trois. “Pour son premier Noël, Chloé ne comprenait rien et voulait plutôt se coucher. L’année dernière, elle était un peu
plus dans l’ambiance. Comme les autres enfants, elle voulait à tout prix déballer ses cadeaux.”

Une fois passée la soirée du 24 décembre, les Courteau pensent au petit-déjeuner ou plus précisément au brunch, comme le confi e Sarah Courteau, responsable des réseaux sociaux dans une agence de communication. “Nous brunchons tous ensemble jusqu’à onze heures. Nous mangeons des mets consistants, comme le fameux pudding de Noël. Nous ne déjeunons presque pas. Nous nous préparons pour le barbecue du soir.”

Cette année, pour changer un peu et pour mettre leur fille et leur nièce dans l’ambiance de
Noël, un atelier de bricolage est prévu avec elles.

 

Naglaa Boodhun : “Décorer le sapin”

Naglaa Boodhun attend Noël, moment de joie et de détente, avec impatience. “J’adore Noël.” Elle est impatiente et nous en parle avec engouement. Pour elle et sa famille, c’est l’occasion idéale de se retrouver, de dîner ensemble et de s’offrir des cadeaux. “Au-delà des cadeaux, le fait d’être ensemble nous comble. C’est tellement bon de voir les enfants
avec leurs jouets. J’aime bien gâter mes petits neveux et nièces”, dit cette habitante de Beau Bassin.

Tous les ans, c’est dans la bonne humeur qu’ils décorent leur sapin. “Tout le monde veut mettre son grain de sel quand vient le moment de décorer le sapin. Ce n’est qu’en janvier que nous enlèverons toutes les décorations”, dit-elle en riant. Fille unique, fille gâtée, elle préfère les sorties aux traditionnels repas de Noël. “Avant, j’habitais Port-Louis. Avec mes cousins, nous allions souvent à Marie Reine de la Paix pour voir les feux d’artifice ou nous allions au Caudan pour faire du shopping.” Chaleur oblige, elle passera la soirée de Noël à
la plage cette année