Des notaires mauriciens ont eu l’opportunité de suivre, pendant toute une semaine, une formation en droit international privé assurée par des spécialistes français membres du Centre Notarial de droit européen (ACENODE).
Cette formation a pu être organisée à l’initiative du président de l’association des notaires de Maurice, Me Rajendra Dassyne, qui agit également comme secrétaire de l’Union internationale du notariat. Les juristes de tous les pays se préoccupent des règlements européens en matière de droit international privé, indique la direction de l’Association des notaires de Maurice. D’où l’intérêt des membres de la profession de suivre une formation sur différents aspects des règlements, touchant en autres le mariage, le divorce, les procurations, les successions, les trusts, les ventes, la lutte contre le blanchiment d’argent, les sociétés.
Les quatre formateurs français qui ont fait le déplacement à Maurice étaient Denis-Pierre Simon, président de l’ACENODE, Marjorie Devisme, docteure en droit et directrice du centre européen, le Professeur Cyril Nourissat, titulaire de la chaire universitaire (Lyon III) « Notariale de droit européen et international » et Mariel Revillard, spécialiste du droit international privé.
La semaine de formation a été sanctionnée par un examen qui a permis la remise d’un certificat de compétence en pratique notariale internationale délivré par le Centre européen. Les notaires mauriciens, indique un communiqué de l’Association des notaires, ont été à la hauteur. « Ils ont fait la démonstration qu’ils étaient capables de se mobiliser pour le bien de leurs concitoyens. Les Mauriciens s’apercevront très vite que le droit international devient le quotidien dans les affaires », ajoute le communiqué.