Après la première lettre d’allégations et de dénonciations axées sur le début de sa carrière au sein de la force policière, le commissaire de police, Karl Mario Nobin, a accusé réception cette semaine d’une deuxième lettre avec des accusations encore plus graves à son encontre à différentes étapes de sa carrière dans la police.

La lettre avec une dizaine de paragraphes étalés sur deux pages s’interroge sur le rôle de Gaspard et de Lutchoomun dans des affaires de transport d’argent vers l’étranger et des dénonciations en bonne en et due au “Home Secretary” des États-Unis pour des enquêtes sous FATCA.

L’auteur de ces allégations s’interroge sur l’identité de celui qui est connu sous le sobriquet de « Pardesus Nwar » au sein de la police.