PHOTO ILLUSTRATION

La marmite au sein du comité exécutif du Mauritius Council of Social Service (MACOSS) est en ébullition. L’affaire prend l’allure d’une guerre intestine. La pomme de discorde : une lettre de Vijaykumar Baboolall, membre de l’exécutif adressée au président du MACOSS, faisant état de six voyages qu’aurait entrepris ce dernier depuis son installation à la présidence…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In