Bientôt quinze jours après l’écroulement de l’empire-Rawat, avec des avoirs surévalués à Rs 33 milliards, la mainmise totale du clan Rawat, soit du Chairman Emeritus, Dawood Rawat et surtout la fille connue comme la Seven Million Dollar-Woman, Adeela Rawat, est totale sur les fonds générés par le Super Cash Back Gold (SCBG) Scheme. Ce fonds, avec des contributions de l’ordre de Rs 19,2 milliards, excluant les intérêts et les bonis, en provenance des 24 690 clients, a été transformé en une « véritable cagnotte personnelle » de la famille Rawat. Outre les transferts quotidiens, exécutés par le truchement de la banque écran BCBG vers des centres offshore à l’étranger, la dénommée Adeela Rawat-Feistritzer, celle qui trônait jusqu’au début de ce mois sur le royaume de Mercedes-Benz à Phoenix, se fait rattraper par une première transaction bancaire personnelle à partir du Common Policy Holders Fund des clients du Super Cash Back Gold Scheme du groupe BAI.