Une opération sauvetage a été effectuée cette semaine par la Mauritius Fire and Rescue Service (MFRS) au barrage du Midlands Dam. Les responsables des pompiers ont eu l’honneur de la présence de la vice-Première ministre afin de démontrer leurs méthodes et les nouveaux équipements qui sont utilisés en cas d’inondations ou de personnes en difficultés en eaux troubles, et par là même, solliciter le support du gourvernement.

Des barrières destinées à réorienter le débit d’eau en cas de grosses accumulations d’eau ont été présentées. Les barrières ont été fournies par des consultants britanniques Paul Hayden et John Alexander, spécialistes dans la gestion des inondations et la réduction des risques de catastrophes. Ils sont actuellement à Maurice pour travailler en collaboration avec la MFRS en matière de sauvetage.

Louis Pallen, le Chief Fire Officer, met avant les caractéristiques de la nouvelle pompe à haut débit que vient d’acquérir la MFRS. Cet outil servira à évacuer rapidement des zones inondées. Cette pompe évacue 8md’eau à la minute.  S’agissant des barrières, Louis Pallen est d’avis qu’elles seront d’une grande efficacité lors des interventions d’évacuation d’eau. Selon Louis Pallen, il faut avoir plus d’effectifs et d’équipements sur le terrain, et précise que l’entrainement d’un sauveteur prend beaucoup de temps. La formation de la nouvelle unité, la Swift Water Rescue qui comprend actuellement des pompiers de différentes régions dont 56 membres, est longue et intense mais fructueuse.

De son côté, Fazila Daureeawoo, la Vice-Première-Ministre qui était présente lors de l’évènement a souligné que son ministère travaille d’arrache-pied pour la sécurité des habitants surtout que Maurice n’est pas épargné par le changement climatique. Pour la ministre, il est important que nous soyons parés à toute éventualité et catastrophes. Fazila Daureeawoo a affirmé que ces appareils vont sans doute être d’un grand secours en période d’intempéries et assure que la MFRS peut compter sur le soutien du gouvernement.