PERSONNES ÂGÉES — JOURNÉE INTERNATIONALE : SOS Poverty honore les vieux

C’est au Taher Bagh, à Port-Louis, que SOS Poverty, avec l’aide de Jetha Tulsidas, a honoré hier les personnes âgées qui ont été conviées à un dîner. Cette célébration marque la Journée internationale des personnes âgées lancée depuis le 1er octobre 2014 par les Nations unies. Saajidah Dauhoo, présidente de SOS Poverty, trouve que « cette date est importante, mais tous les jours chacun d’entre nous devrait se soucier des vieilles personnes ».
La célébration des Senior Citizen a été faite dans la liesse hier au Taher Bagh, à Port-Louis. On voyait le sourire sur les visages et un rayonnement des cœurs à l’unisson. Saajidah Dauhoo, présidente de SOS Poverty, parle des Senior Citizens comme ceux et celles qui ont accumulé beaucoup de sagesse durant leur vie et qui continuent de contribuer pour la société et leur famille. « Beaucoup pensent que les personnes âgées ne sont plus actives et peuvent être reléguées dans un coin. Il est temps que le gouvernement et la société civile réfléchissent sur la manière d’utiliser les ressources humaines. Notre thème en cette Journée internationale de personnes âgées est “Se projeter vers l’avenir”. Chez SOS Poverty, nous faisons appel aux talents, aux contributions et à la participation des personnes âgées. » Elle déplore que certains de nos aînés ne soient pas bien traités. « Il y a trop de maltraitance, trop de parents qui sont abandonnés. Chez SOS Poverty on a vu des problèmes d’ordre social et c’est à chacun d’entre nous de donner l’exemple. »
Un des obstacles majeurs, poursuit la présidente, qui pourrait mettre un frein aux activités des personnes âgées repose sur la santé et les problèmes financiers. « Il faut se rendre à l’évidence, la population vieillit et, d’ici 2030, il y aura plus de personnes âgées que de jeunes à Maurice. En tant que personnes du 3e âge, nous devons être des “role models” pour les jeunes afin de les aider à bâtir une île Maurice durable. Les vieux sont les gardiens de la mémoire et il est de notre devoir de les encadrer, de les aimer et de les respecter. Les jeunes doivent aussi se rappeler que la jeunesse durera un temps et qu’il faut être un exemple car, comme le dit si bien une légende chinoise, “l’aide apportée à un vieux vous sera rendue dans votre vieillesse”», a-t-elle souligné.