La ministre de l’Education, des Ressources humaines, de l’Education tertiaire et de la Recherche scientifique a annoncé l’introduction de la movement education au niveau du préprimaire. C’était lors de son intervention à l’ouverture de l’exposition Science in sports, au Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC) à Bell-Village, lundi.
Leela Devi Dookun-Luchoomun souligne qu’il est scientifiquement prouvé que le sport est important pour se garder en forme, et pas seulement physiquement. « There does exist a brain-body connection — illustratively, it has been proved that active bodies do lead to an improved mental focus », fait ressortir la ministre. Cependant, observe-t-elle, dans un monde dirigé par la technologie, les activités physiques ont de moins en moins leur place. Or, tout en encourageant les recherches sur internet, le ministère souhaite renverser la tendance en amenant les jeunes vers une activité physique dès un plus jeune âge. C’est l’objectif de cette exposition interactive, qui permet aux visiteurs de bouger, de sauter, de courir et d’explorer leur état de santé et de bien-être, dit la ministre. « It holds specific corners for such sports as football, golf, athletics, cycling, bowling, table tennis and basket-ball ».
Leela Devi Dookun rappelle que l’éducation physique et les sports font partie du cursus scolaire depuis longtemps mais que jusqu’à présent, elle n’est pas encore parvenue à s’imposer au préprimaire et au secondaire. La question est prise en considération au ministère, souligne-t-elle. « At the pre-primary level, movement education is being introduced and this would mean its inclusion in the training of Educators for the sub-sector », annonce la ministre. Elle soutient que l’éducation physique sera une matière secondaire du Nine-year schooling program qui sera cependant prise en considération pour l’obtention du certificat.
La ministre de l’Éducation souligne l’effort du ministère de pourvoir des opportunités aux jeunes de découvrir les joies de la science à travers le jeu. Elle salue l’initiative du RGSC soutenue par le ministère de la Jeunesse et des Sports de proposer cette exposition qui, dit-elle, fait du centre « the place of fun, exploration and learning for everyone ».