Les Ponzi Schemes de White Dot International et de Sunkai de “Madam Kaba”, avec un préjudice de plus de Rs 1 milliard pour des centaines de victimes, remontent à la surface 30 mois après. Ainsi, un Trustee, en l’occurrence Swaraj Sunassy, nommé sur les ordres de la Cour suprême le 25 mai dernier, met actuellement la dernière main pour la vente de 38 voitures saisies lors des perquisitions chez les responsables de cette arnaque financière.
Depuis l’éclatement de ce scandale financier, ayant débouché sur l’inculpation provisoire d’au moins une centaine de suspects dans le cadre de l’enquête du Central CID, ces véhicules ont été placés sous séquestre par l’Assets Recovery Unit de l’Office of the Director of Public Prosecutions. Selon les termes des arrangements arrêtés, les éventuels acquéreurs pourront voir ces véhicules jusqu’à mardi prochain, excepté dimanche, au Lux Shed de la douane à Mer-Rouge. Ceux intéressés par l’achat de ces voitures – dont des BMW, Mini Cooper, Hyundai et autres Toyota – ont ainsi jusqu’au 29 septembre, 13 h, pour soumettre des cotations sous scellés dans la Tender Box, placée au sein même de Lux Shed. Aucune offre transmise par fax ou par la poste ne sera acceptée par le Trustee.
Ces offres doivent rester valides pour une période de deux mois, mais formulées à partir de mardi prochain, et devront être accompagnées d’un dépôt sous forme de chèque représentant 10% du montant côté. Cette somme sera saisie au cas où le soumissionnaire refusait de prendre livraison avec le paiement du véhicule qui lui aurait été attribué. Les intéressés ne pourront soumettre chacun qu’une offre par voiture. L’offre la plus élevée sera retenue après examen par le Tender Committee, avec un paiement par chèque tiré au nom de l’Enforcement Authority (Recovered Assets Fund Account) dans un délai maximal de dix jours, les frais d’enregistrement étant assurés par l’acheteur.
« Nous recevons la visite de personnes intéressées par ces véhicules. Il y a également ceux qui sont rompus à ce genre d’exercice. Nous nous attendons à recevoir les cotations incessamment, le plus gros intervenant probablement en début de semaine, soit presque à la date limite » a déclaré Swaraj Sunassy au Mauricien, ajoutant qu’un premier exercice de vente de 14 voitures a déjà été récemment complété.
Les fonds recueillis devront servir au remboursement des victimes de ces Ponzi Schemes alors que le dossier d’enquête, comprenant des recommandations de poursuites pénales, est à l’étude actuellement à l’Office of the Director of Public Prosecutions.