Le Deputy Leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Pradeep Jeeha, se retire du Bureau Politique (BP) du parti. Dans une correspondance envoyée hier au leader du MMM, Paul Bérenger, Pradeep Jeeha déplore qu’une « unhealthy state of affairs » prévaut au sein du par- ti depuis un certain temps. Il met en relief plusieurs scé- narios qui ont, selon lui, ébranlé les structures du MMM, citant notamment la décision de recourir à des élections internes; « the ill-advised sanction » votée par le Bureau politique à l’encontre de Steven Obeegadoo; la démission non sollicitée de Paul Bérenger comme leader du parti en vue de se faire réélire après et le manque d’attention vis-à- vis des membres qui émettraient des opinions divergentes dans les différentes instances du parti.

Pradeep Jeeha, dans sa lettre adressée à Paul Béren- ger, déplore aussi le fait que le leader ait pris une déci- sion unilatérale de « restricting important party affairs to a triumvirate composed of yourself, Ajay Gunness and Reza Uteem ». Selon lui, cette décision laisserait un senti- ment que le parti sous-estimerait l’intelligence collective des autres membres. Ainsi, il a informé Paul Bérenger, « on a question of personal dignity and self-respect » de sa décision de se retirer des instances mauves le temps d’un changement.

Cette décision intervient après que Dorine Chukowry, la première femme à avoir été nommée lord-maire, a claqué la porte du MMM la semaine dernière. Elle est aussi d’avis qu’il y aurait un « hidden agenda » chez les mauves qui ne fait honneur ni au parti ni à la politique.