Un surintendant de police, affecté à la Western Division, a consigné une “precautionary measure” contre le ministre de la Bonne gouvernance, Sudhir Sesungkur, par rapport à une enquête concernant son fils Sohail Sesungkur, impliqué dans un accident de la route à Belle-Rose le 24 février, où il avait percuté un pylône électrique.

Le jeune homme était testé positif à l’alcootest, avec 48 microgrammes d’alcool dans le sang, alors que la limite autorisée est de 23 microgrammes.

Selon le haut gradé, une personne lui a téléphoné hier en se présentant comme la secrétaire du ministre de la Bonne gouvernance, lui disant que Sudhir Sesungkur voulait des informations concernant l’enquête sur l’accident de son fils.

Le surintendant a coupé court à la conversation et n’a divulgué aucune information. Il a indiqué peu après qu’un homme lui a téléphoné, affirmant être le ministre Sudhir Sesungkur et qu’il voulait obtenir des informations sur ladite enquête. Mais, le policier lui a fait comprendre qu’il ne peut lui fournir des détails car il y aurait une perception d’ingérence au niveau de l’enquête. Son interlocuteur s’est alors demandé comment la presse a eu les informations sur cet accident et comment des journalistes ont pu avoir la photo de la voiture accidentée.

Le surintendant n’a pas voulu continuer la conversation et l’a fait savoir au ministre. Il a ensuite alerté son supérieur avant de consigner une mesure de précaution à la police de Rose-Hill.